Action humanitaire : divers dons au profit des déplacés du Pool

Mardi 14 Août 2018 - 22:39

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le gouvernement et ses partenaires ont, depuis le debut de l'année, apporté une assistance multiforme à la population victime de la situation de crise qui a prévalu dans le département.

Les gestes d’altruisme ont permis tant soit peu aux déplacés de retrouver le sourire malgré les nombreux défis à relever.  Partenaire du Congo, la Chine a offert une somme de six millions de dollars, soit trois milliards de FCFA.

Cette subvention affectée à travers le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) devrait contribuer à l’amélioration de la situation des déplacés.

Le PAM a réalisé, selon son représentant au Congo, Jean Martin Bauer, la distribution des produits alimentaires et apporté l’appui nutritionnel. Selon ce dernier, 69% de la somme reçue ont été engagés ; tous les produits alimentaires sont sur le territoire congolais.

En mai 2017, on estimait que 51% des déplacés du Pool étaient en situation d’insécurité alimentaire. Une enquête effectuée en janvier dernier a révélé que 12% seulement de ces derniers étaient en insécurité alimentaire.

« Nous sommes là pour appuyer, de façon concrète, les déplacés internes. Avec le gouvernement, nous travaillerons pour alléger vos souffrances. Nous ferons de notre mieux, à travers nos partenaires financiers, pour continuer à vous aider jusqu’à ce que vous retourniez chez vous tranquillement », s’adressait aux déplacés, le représentant du HCR, Cyr Modeste Kouamé.

Par ailleurs, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Todd P. Haskell, s’était rendu en février à Nganga-Lingolo où il avait remis une aide supplémentaire de son pays de plus de quatre-vingts millions de francs CFA. Composée de non-vivres, celle-ci était destinée à la prise en charge d’environ mille personnes.

Cette aide a été subventionnée par l'Agence des États-Unis pour le développement international, à travers le Bureau d’assistance en cas de catastrophe à l’étranger. Elle s’inscrivait dans le cadre du projet d’assistance aux déplacés du Pool, mis en œuvre par Caritas Congo avec Catholic relief services.

Au total, mille personnes affectées par la crise du Pool étaient concernées par cet appui américain, notamment cent cinquante familles déplacées à Brazzaville, deux cent cinquante à Kinkala et six cents dans la Bouenza.

Le diplomate américain a fait savoir que le gouvernement de son pays avait réagi à l’appel lancé par le Congo pour l’assistance aux personnes affectées par le conflit dans le Pool. D’où les Etats-Unis avaient accordé une assistance de plus de 250 millions de francs CFA en 2017 au profit de près de six mille cinq cents personnes dans la Bouenza qui avaient fui les violences dans le Pool.

Guillaume Ondzé

Notification: 

Non