Afrique centrale : l'industrialisation au centre d'une session intergouvernementale

Mardi 18 Septembre 2018 - 19:42

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

N'Djamena, la capitale tchadienne, abrite du 18 au 21 septembre la trente-quatrième session du Comité intergouvernemental des experts qui débattent du financement de l'industrialisation dans la sous-région dont le sous-sol regorge d'importantes ressources.

La session est organisée par la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique qui a son siège à Addis-Abeba (Éthiopie).

La présidence des travaux a été confiée au Tchad. La Guinée équatoriale occupe la vice-présidence et le rapporteur général vient de la République démocratique du Congo. L'enjeu du financement de l'industrialisation fait partie d'un consensus qui a démarré en 2017 à Yaoundé où les experts ont étudié la possibilité pour l'Afrique centrale de sortir du cercle vicieux d'exportation des matières premières à l'état brut.

Les ressources naturelles représentent au moins 75% des exportations des pays d'Afrique centrale, qui a un secteur financier peu développé malgré la présence de plusieurs acteurs, à en croire les experts.

Le Congo est représenté à la session de N'Djamena par une importante délégation d'au moins cinq experts. Juste Désiré Moundelé, député à l'Assemblée nationale, fait partie de cette délégation.

La Rédaction

Notification: 

Non