Civisme : lancement d'une campagne dans des écoles sur les valeurs de la République

Mardi 6 Novembre 2018 - 12:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’opération qui a pour but de lutter contre l'incivisme a été amorcée par l'association Initiative pour la conscience citoyenne (ICC), le 3 novembre, au complexe scolaire Révolution-Gampo-Ollilou. 

L’objectif poursuivi est d’inculquer aux jeunes les notions d’égalité à l'école et dans la société congolaise ainsi que de dignité des enseignants. Aux lycéens, les différents conférenciers ont aussi souligné l’importance de l’éducation scolaire sans laquelle, ont-ils rappelé, la transmission des valeurs de la République ne peut être assurée. L'école y contribue et se mobilise aux côtés des organisations non gouvernementales (ONG) pour la transmission de ces valeurs, à savoir unité, travail et progrès pour conforter la citoyenneté des apprenants, la culture de l’engagement ainsi que de la lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination.

 « Nous condamnons toutes les formes de violences persistantes à l’école et nos amis qui apportent parfois des armes blanches pour faire peur à autrui. Nous sollicitons plus l’apport des organisations non gouvernementales et de l’Etat pour enrayer ce phénomène. L’école est un lieu de formation et sans elle, l’acquisition des savoirs pourrait s’avérer difficile », a indiqué Obongo Ruth, élève au complexe scolaire Révolution-Gampo-Ollilou.

L’ONG ICC a conseillé les lycéens sur les représentations stéréotypées, les violences, le manque de respect mutuel, les violences interscolaires et, plus largement, sur l’égalité entre les filles et les garçons à l’école.

« Au-delà de ces principes, l’école est également le lieu de l’apprentissage de la citoyenneté et du vivre ensemble, capable de former des citoyens éclairés, de transmettre et de faire partager les valeurs de la République. Les parents ont la responsabilité d’empêcher leurs enfants d’aller à l’école avec des armes blanches et de fouiller tout temps les cartables », a expliqué Crépin Keouosso Okimango, membre de l’ICC.

Signalons que l’ICC compte atteindre, dans un premier temps, les élèves de quatre lycées de la ville de Brazzaville, notamment le complexe Révolution-Gampo-Ollilou, Mafouta, 5-février et 1er-mai.

Fortuné Ibara

Notification: 

Non