Congo-Chine : une ligne aérienne Brazzaville-Beijing à l’étude

Samedi 14 Décembre 2019 - 14:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre des relations entre les deux pays, l’ouverture d’une liaison directe entre leurs capitales respectives est envisagée, selon le vice-président du comité permanent de l’Assemblée populaire, Ji Bingxuan, qui a conféré, le 13 décembre à Brazzaville, avec le président Denis Sassou N’Guesso.

Les deux Etats liés par un partenariat stratégique global entendent dynamiser leur coopération en matière de transports aériens et de tourisme aux fins de multiplier leurs échanges dans la ligne droite de l’initiative chinoise de « la Route de la soie ».

« Nous devons, à travers l’initiative de la Route de la soie, renforcer les échanges dans tous les domaines, notamment la culture, l’économie, l’éducation, le sport et les technologies », a estimé Ji Bingxuan, ajoutant que le Congo tirera profit des échanges avec des pays concernés par cette initiative.

A la tête d’une délégation de parlementaires chinois ayant séjourné en terre congolais pendant soixante-douze heures, il a eu, peu avant d’être reçu par le premier citoyen congolais,  des échanges avec les présidents des deux chambres du parlement ainsi qu’avec d’autres hautes autorités nationales.

Profitant de sa présence à Brazzaville, Ji Bingxuan a visité deux projets de la coopération sino-congolaise, notamment le pont du 19 août en bordure du majestueux fleuve Congo et le chantier du futur siège du parlement congolais, financé grâce à un don de la Chine d’environ trente-quatre milliards francs CFA.

Le Congo et la Chine ont établi leurs relations diplomatiques en 1964. Pendant longtemps, les deux parties ont dynamisé leur coopération dans les secteurs de la formation des cadres et de la construction des infrastructures de base.

 

La Rédaction

Notification: 

Non