Coronavirus : un live acoustique du groupe Paris Kinshasa Express

Mardi 7 Avril 2020 - 12:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le chanteur et guitariste Patrick Pellé « Mundélé » et sa choriste et danseuse Cécile Cassin, alias Mama Cécilia, partagent un mini-spectacle en appui de la chanson "Il y a des Mots".

Capture d'écran Paris Kinshasa Express en mode confinement le 4 avril 2020Le morceau, évocateur à la fois de la séparation et de l'éloignement des familles, mêle arrangements de likembe/sanza et voix de deux artistes s’exprimant musicalement dans une même réelle chaleur vocale en lingala/français.

En cette période de confinement, l’apport d’un tel spectacle chanté permet de s’évader, sortir de la routine et de l’isolement dans lequel on se laisse lentement glisser sans même en prendre conscience.

La chanson de Paris Kinshasa Express "Il y a des Mots", extraite du nouvel album Toza Awa paru le 13 Mars dernier, parle de ce que les diasporas des deux Congo et leurs compatriotes restés au pays traversent maintenant. "Nous avons en partage le sentiment d’éloignement avec nos familles" confie Patrick Mundélé, désireux de maintenir une communication sensorielle renouvelée par le chant, car il est établi que : la musique adoucit les mœurs…, se justifie-t-il avec son rire communicateur à ses « bandeko ba bolingo / chers amis littéralement en lingala »

Le concert parisien du groupe, relatif à la sortie de son nouvel album, était prévu pour le18 avril. Nous savons qu’il est d’ores et déjà annulé et qu’il sera reporté en des jours meilleurs. Patrick Mundélé donne rendez-vous à ses mélomanes après le confinement et scande : "A bientôt les amis, force et courage à tous !"

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Capture d'écran Paris Kinshasa Express en mode confinement le 4 avril 2020

Notification: 

Non