Cour Constitutionnelle : l’ACAJ plaide pour le paiement des primes et indemnités des agents

Vendredi 21 Septembre 2018 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ONG a adressé, le 20 septembre, une correspondance au procureur général de l'institution pour que la situation soit dénouée dans un délai raisonnable. 

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) mène un plaidoyer pour le paiement des primes et surplus de salaires des agents et membres de cabinets de l’office du procureur général près la Cour constitutionnelle.

Dans sa correspondance du 20 septembre adressée au procureur général près la Cour constitutionnelle, cette ONG de défense des droits de l’homme dit avoir reçu plusieurs doléances des victimes au sujet du non-paiement, depuis plusieurs années, de leurs primes de transport, communication et kilométrique. Selon l'association, ces derniers se plaignent également de continuer à percevoir « l’ancien salaire » alors que, depuis le mois de juillet, « le gouvernement en aurait réajusté à la hausse en le multipliant par 2,5 ».

Dans cette action, l’Asbl attend du procureur général près la Cour constitutionnelle de diligenter une enquête afin d’identifier « ceux qui auraient détourné lesdites primes et surplus de salaires » et de les sanctionner selon la loi. L’Acaj plaide également pour que « les vrais bénéficiaires soient rétablis dans leurs droits ».

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Photo: La lettre de l'Acaj

Notification: 

Non