Covid-19: des volontaires de la Croix-Rouge formés à la riposte

Mercredi 15 Juillet 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les bénévoles de la Croix-Rouge congolaise (CRC) améliorent leurs compétences sur la lutte contre la pandémie du coronavirus à travers une formation portant sur la communication des risques et engagements communautaires à Brazzaville.

La formation a été ouverte le 15 juillet, par le premier vice-président de la CRC, Loemba Makosso Malik, avec l’appui des partenaires, notamment le comité international de la Croix-Rouge, la Croix-Rouge française et l’Organisation mondiale de la santé.   

Elle vise à former cent soixante-douze volontaires issus de Brazzaville et de Pointe-Noire afin de contribuer à la réduction de la propagation de la pandémie dans ces deux villes qui sont des épicentres de la pandémie.  

L’objectif est de former les volontaires sur la communication et l’engagement communautaire ; la prévention et le contrôle des interventions ainsi que sur la gestion des dépouilles mortelles.   

En effet, les apprenants bénéficieront à cette occasion des enseignements sur des généralités du covid-19 afin de montrer à la population comment respecter les mesures barrières, comment porter le masque, se protéger et savoir les mesures à prendre en cas d’une atteinte par la maladie.

La représentante de la Commission technique de la prévention et de contrôle des infections, Rosalie Likibi, a souligné l’engagement communautaire. Selon elle, l’appui des volontaires permettra de chasser l’ennemi commun.

Le premier vice- président, Loemba Makosso Malik a sollicité la responsabilité des volontaires à cette formation afin de leur permettre de prendre le relais pour sensibiliser les populations sur la maladie. A cet effet, explique-t-il, la sensibilisation ne se fera pas de porte-à- porte. Elle sera faite par contre par le biais des crieurs, entre les volontaires et  des autorités de proximité notamment les chefs de zone, boc et quartier ainsi que par un échange avec les leaders des associations, des confessions religieuses et bien d’autres.        

Gilbert Bakala Massamba, volontaire de l’arrondissement 4, Moungali, a, de son côté, souligné l’importance de la formation. Selon lui, les volontaires de la Croix-Rouge congolaise sont formés pour mieux informer la communauté de l’existence de la pandémie du coronavirus.

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

les volontaires de la Croix-Rouge congolaise

Notification: 

Non