Opinion

  • Éditorial

Davos !

Jeudi 25 Janvier 2018 - 18:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Que l’aristocratie mondiale de la finance, du commerce, de l’industrie, de la technocratie se retrouve pendant quelques jours à Davos, au cœur des montagnes suisses, pour écouter sagement quelques hommes d’Etat, débattre poliment des problèmes qui la préoccupent, avancer posément des solutions à ces mêmes problèmes n’a rien qui puisse surprendre, ni même choquer. Sauf que …

Sauf que cette grand’messe évite soigneusement les questions qui fâchent mais dont dépendent tout à la fois la  paix mondiale et la survie de l’espèce humaine. Scène de théâtre vers laquelle affluent les grands acteurs économiques pour se faire voir plutôt que pour agir, le Forum de Davos est la parfaite illustration d’un monde où l’apparence compte plus que le réel, où la fortune des riches éclipse la misère des pauvres, où les questions de fond sont exclues du débat même si elles figurent en bonne place dans le menu du jour.

Le décalage entre les dures réalités du temps que nous vivons et la grand’messe annuelle à laquelle nous assistons depuis le début de cette semaine est d’autant plus frappant que se multiplient les signes annonciateurs d’une crise de grande ampleur qui pourrait déstabiliser tout ou partie de la planète : affrontement larvé entre la Chine, le Japon et les Etats-Unis en Asie, aggravation du conflit ouvert entre Israël et ses voisins à propos de la Palestine, course aux armements entre l’Arabie saoudite et l’Iran, décomposition non avouée de l’Union européenne, réaffirmation des ambitions stratégiques de la Russie en Europe de l’est et au Proche-Orient, repli de l’Amérique de Donald Trump sur elle-même, aggravation continue  des migrations humaines … Autant de menaces pour la paix du monde qui viennent s’ajouter au dérèglement climatique dont tout le monde parle, bien sûr, mais sans vraiment agir.

L’Afrique étant quasiment absente de Davos, même si quelques têtes connues y sont visibles, l’on en vient à se demander si le temps n’est pas venu d’instituer son pendant chez nous, dans le Tiers monde. Avec pour objectif de débattre des véritables problèmes qui se posent à l’humanité dans le moment présent et non de discuter entre milliardaires de la meilleure façon d’accroître la richesse de quelques-uns au mépris du plus grand nombre. Car c’est bien là que réside la faiblesse intolérable de ce forum prétendument planétaire.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 22/5/2018 | Santé
▶ 21/5/2018 | Retour
▶ 19/5/2018 | Cyberaddiction
▶ 17/5/2018 | Démons
▶ 16/5/2018 | Peu importe …
▶ 15/5/2018 | Question
▶ 15/5/2018 | Bruit
▶ 12/5/2018 | Habitat
▶ 11/5/2018 | Urbanisme
▶ 10/5/2018 | Convaincre