Détournement de fonds d'expropriation : magistrats et avocats impliqués

Dimanche 9 Décembre 2018 - 20:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Pierre Julien Ausone Malanda, Jean Aimé Florent Malanda, Pélagie Léontine Katoukoulou, Thomas Djolani et Jean Bertin Sela ont été, en plus, condamnés solidairement par la chambre pénale de la Cour suprême à payer aux successibles de Jean-Baptiste Sita, la somme de cinq cents millions FCFA .

L’affaire porte sur le détournement de plus de trois cents millions FCFA destinés à payer Jean-Baptiste Sita, expulsé du camp Clairon. En effet, dès l’accord de paiement des fonds par le Trésor public, le juge à la Cour suprême, Pierre Julien Ausone Malanda, s’était saisi du dossier, autorisant au notaire d'encaisser le chèque de trois cents millions FCFA. En complicité avec Thomas Djolani et deux autres avocats, la somme perçue n’a pas été transmise entièrement à Jean-Baptiste Sita, à qui il n'avait été présenté que deux cent soixante-dix millions. Ce que le justiciable avait refusé de prendre.

Après cette décision fatale, les magistrats et les avocats n’ont jusque-là observé aucun mouvement d’humeur, conscients de la gravité de la faute commise par leurs collègues.

 

La Rédaction

Notification: 

Non