Diaspora congolaise : 15 août 1960 à l’heure du souvenir

Mardi 13 Août 2019 - 21:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre des festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance, les associations des étudiants congolais en France et en Belgique se souviennent de la fête nationale. Avec eux, les organisateurs de la Guinguette africaine prévoient d’offrir au public une journée festive et fédératrice en mémoire du 15 août 1960.

Une des affiches des festivités de l'indépendance du Congo à ParisDans les milieux associatifs congolais à l’étranger, les membres excellent à chaque fois de proposer durant la journée du 15 août, avant ou après, des animations gratuites exceptionnelles en rapport avec l’indépendance du Congo. Au programme, l’organisation de tournois de football, de conférences, de dégustations culinaires jusqu’à clore les réjouissances par un bal populaire. En ligne de mire, cet éternel appel à l’unité.

Pour cette année, l’association des étudiants congolais de France organise un rendez-vous intitulé Gala Dipanda. Il sera parrainé par Marien Fauney Ngombé. De 15 h à 22 h, des personnes ressources viendront parler au Vendôme club à Paris, de l’histoire, de l’économie et de la littérature congolaise.

À Lyon, en dehors d’un tournoi de Football parrainé par l’ancien international Ndomba le Géomètre, l’accent a été mis sur l’entrepreneuriat. Ainsi, l’association ACGL et son président Fred Nzondo, en partenariat avec l'ecole de commerce de Lyon dirigé Hervé Diaz, ont organisé une rencontre dans le cadre des affaires.

Du côté de la Guinguette africaine, les festivités seront reportées au 17 août. « Nous avons décalé au samedi pour permettre une large participation », précise Cyriaque Bassoka, secrétaire général de l’association. En invitées d’honneur, Anne Marie Abia et Kim Onya, deux artistes qui égayeront les convives.

En Belgique, Destin Jésus Sondzo, président des étudiants congolais, prévoit un repas en partage avec les étudiants et stagiaires.

En marge de ces festivités sélectionnées par le Bureau de Paris, les Congolais de France  admettent volontiers avoir une pensée patriotique pour la journée de l’indépendance de leur pays.

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : Une des affiches des festivités de l'indépendance du Congo à Paris

Notification: 

Non