Diplomatie : Félix Tshisekedi et Emmanuel Macron en tête-à-tête ce jeudi à Nairobi

Mercredi 13 Mars 2019 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président français va rencontrer pour la première fois son homologue congolais ainsi que le président malgache, Andry Rajoelina, en marge du "One Planet Summit"​ qui se tient, ce 14 mars, dans la capitale kényane.

Nairobi accueille la quatrième assemblée générale des Nations unies sur l'environnement, le fameux « One Planet Summit ». Co-organisé par le président kényan, Uhuru Kenyatta, et son homologue français actuellement en tournée en Afrique de l’est, ce sommet sur le climat sera également l’occasion des premières rencontres importantes. Emmanuel Macron entend, en effet, démontrer une nouvelle fois, à travers sa participation à ce forum mondial, sa volonté de réorienter la politique africaine de la France vers les pays les plus dynamiques, notamment ceux de l'Afrique anglophone. Après le Djibouti et l’Éthiopie, c’est par le Kenya qu’il va boucler, ce 14 mars, sa tournée en Afrique, non sans rencontrer quelques-uns de ses pairs africains.  

Au nombre de ceux-ci figurent, entre autres, le malgache Andry Rajoelina et le Congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Ce dernier, qui souhaite redonner de l’élan aux relations entre la République démocratique du Congo (RDC) et l’Union européenne, entend capitaliser sa rencontre avec Emmanuel Macron afin de sceller le nécessaire partenariat stratégique gagnant-gagnant pour les peuples français et congolais.

Les deux dirigeants, à en croire des sources à l'Elysée, en profiteront « pour avoir un entretien bilatéral et échanger sur les réformes en cours en République démocratique du Congo ainsi que sur le renforcement des liens diplomatiques entre la RDC et la France ».

Après sa première tournée en Angola, au Kenya et au Congo-Brazzaville ainsi qu'une participation couronnée de succès à Addis-Abeba, lors du dernier sommet de l’Union africaine (10-11 février), Félix Tshisekedi reste sur une dynamique censée remettre la RDC sur orbite au plan diplomatique.

Une rencontre importante en perspective qui permettra de re-booster les relations bilatérales entre Paris et Kinshasa qui ont besoin de se rassurer mutuellement, surtout après la dernière sortie médiatique du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui, au lendemain de la victoire électorale de Félix Tshisekedi, avait émis des doutes sur les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante. Il était contredit après par le chef de l’Etat français qui, le 28 janvier, s’aligna derrière ses différents homologues européens ayant reconnu la présidence de Félix Tshisekedi tout en saluant la première transition pacifique en RDC.

Pour la France officielle qui veut tourner rapidement cette page, la rencontre Emmanuel Macron-Félix Tshisekedi a valeur de symbole, car elle marque une nouvelle ère dans les relations diplomatiques entre leurs deux pays qui avaient besoin, plus que jamais, d’un coup de fraîcheur pour se relancer.

Alain Diasso

Notification: 

Non