Ebola : un deuxième vaccin pour lutter contre la maladie

Lundi 23 Septembre 2019 - 16:18

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le nouveau produit sera introduit à partir de mi-octobre  et cible avant tout les commerçants qui traversent régulièrement la frontière Goma-Gisenyi (Rwanda). Il ne sera administré que dans les zones non encore touchées par l'épidémie.

Selon le coordonnateurdu secrétariat technique de la riposte contre Ebola, Jean-Jacques Muyembe, d’autres pays utilisent déjà le nouveau vaccin. « C’est un vaccin que les autres pays utilisent et pourquoi nous ne pouvons pas l’utiliser en RDC pour protéger notre population. Il ne faut pas confondre les deux vaccins. Le vaccin rVSV-ZEBOV utilisé actuellement concerne les zones infectées, à savoir les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, tandis que le deuxième vaccin sera utilisé dans les zones non infectées », a-t-il expliqué, établissant la différence entre les deux produits.

" Nous pensons d’abord à protéger tous ces petits commerçants congolais qui se rendent au Rwanda tout le jour, car au moins soixante-quatre mille personnes traversent chaque jour à la petite barrière de Goma pour aller au Rwanda. Nous devons aussi protéger le Rwanda", a poursuivi le coordonnateur du secrétariat technique, assurant que  ce vaccin ne présente aucun danger pour la population, ayant déjà été utilisé en Ouganda. « C’est la deuxième année qu’on continue à vacciner la population avec ce vaccin en Guinée. Actuellement, le Rwanda est prêt à utiliser ce vaccin pour protéger sa population », a-t-il fait savoir.

Produit par Janssen Pharmaceutica, une compagnie pharmaceutique belge filiale de Johnson & Johnson, basée à Beerse dans la province d’Anvers, ce vaccin se donnera en deux piqûres. La première piqûre protège contre le virus Ebola Zaïre et la seconde, qui se fait vingt-cinq ou cinquante jours plus tard, protège contre les autres virus Ebola (Soudan, Bundibudio, etc.). Enn République démocratique du Congo, rappelons-le, il y a deux virus qui circulent : le virus Ebola Zaïre et le type Bundibudio. Le vaccin J&J va protéger la population contre les deux.

Blandine Lusimana

Notification: 

Non