Electricité: la société E2C dotée d’un véhicule de localisation de défauts souterrains

Lundi 21 Octobre 2019 - 19:31

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'automobile a été officiellement  remise, le 21 octobre à Brazzaville, au directeur de distribution, Jules Souka, par le représentant du Projet eau, électricité et développement urbain (Peedu), Paul Gulu.

Le nouveau véhicule permettra de détecter, localiser les défauts de câbles souterrains en moyenne tension (MT) ou basse tension (BT) avant d’assurer une quelconque  maintenance. Pour ce faire, les agents de la société Energie électrique du Congo (E2C) bénéficieront, du 22 au 25 octobre, d’une formation dispensée par une équipe de techniciens envoyée par le fournisseur, à savoir la société Megger. Pendant quatre jours, tous les aspects techniques en ce qui concerne l’utilisation de ce véhicule seront balayés afin d’en faire bon usage.

Pour  Paul Gulu, le secteur d’électricité fait partie des contribuables très importants dans le modernisme ainsi que dans le développement du pays. A cet effet, ce véhicule de détection de panne sera d’une grande utilité. « Le véhicule  facilitera la lecture et les interprétations des informations de localisation afin d’entretenir le réseau. Donc le travail sera davantage simplifié et accéléré », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le directeur de distribution de l’E2C, Jules Souka, a souligné que les installations souterraines ne sont pas leurs propres problèmes. Les câbles souterrains se dégradent avec le temps et se rompent. « On a constaté que le temps d’intervention face à une situation de panne était long. En ce qui concerne  certaines pannes souterraines, il nous fallait toute une journée pour les rechercher et les détecter », a t-il déclaré.

« Grande est ma joie à la réception de cet investissement fait par le gouvernement par l’entremise de nos partenaires. Ce véhicule a plusieurs avantages, même sous les intempéries, les agents pourront ainsi faire une bonne recherche et étude afin de localiser  la vraie source du problème», a-t-il ajouté.

Cofinancé par le gouvernement et  la Banque mondiale, le Peedu a pour objectif d’accroître durablement l’accès des habitants des zones ciblées de Brazzaville et de Pointe-Noire aux infrastructures de base, à l’eau potable et à l’électricité.

Gloria Lossele

Légendes et crédits photo : 

Le véhicule réceptionné par la société E2C

Notification: 

Non