Energie électrique du Congo : deux-cent douze agents achèvent une formation spéciale

Samedi 27 Octobre 2018 - 19:25

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les apprenants ont reçu leurs attestations de fin de formation, le 26 octobre à Brazzaville, devant les responsables de la société, au terme de près de six mois d’un stage effectué sur place, axé essentiellement sur la gestion globale de l’électricité.

La session de formation, la deuxième du genre dans le plan pluriannuel de l’ex-Société nationale d'électricité, a pour objectif de corriger les écarts de compétence constatés au sein de la société afin d’accompagner son développement.

Elle a été animée par les experts du Centre des métiers de l’électricité de Bingerville (Côte-d’Ivoire), avec l’appui d’autres partenaires. Ce stage a démarré le 4 mai et s’est achevé le 12 octobre. Pendant près de six mois, ces deux cent douze agents de l’Energie électrique du Congo (E2C) ont renforcé leurs capacités techniques et professionnelles dans divers domaines liés à leur métier.

Dans le domaine de la distribution de l’électricité, les apprenants ont étudié environ cinq modules de formation. Les enseignements ont été axés sur la maintenance des postes de transformation et la détection des fraudes, l’exploitation des réseaux, la prévention en matière de sécurité en administration, la connaissance des appareils de mesures, l’exploitation des réseaux d’électricité moyenne et basse tension sous terrain.

Sur la production de l’électricité, les agents de l’E2C ont appris deux modules, portant sur les régulateurs de vitesse pour des turbines hydrauliques et les régulateurs de tension pour des turbines hydrauliques.

Les techniciens de l’E2C ont aussi étudié la gestion de la clientèle, à travers trois modules, à savoir la connaissance générale de recouvrement, les techniques commerciales, le recouvrement, la facturation et la détection des fraudes.

Pour cette année, l’E2C a prévu plusieurs modules de formation au profit de ces agents, à réaliser en vingt-trois sessions ou groupes pédagogiques.

Notons qu’en deux ans, le Centre des métiers de l’électricité et d'autres partenaires ont déjà formé à ce jour plus de trois cent dix agents de l’E2C. L’objectif étant de préparer un personnel outillé, capable de faire mieux qu'auparavant.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Les responsables de l'E2C, les formateurs et les apprenants en photo de famille/ Adiac

Notification: 

Non