Festicab 2019 : le Congo représenté par les films "Positif" et "Trouble"

Vendredi 7 Juin 2019 - 11:24

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les productions cinématographiques congolaises "Positif" de Richi Mbebele et "Trouble" de  Dan Scott ont été diffusées lors de la onzième édition du Festival du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab), qui s'est déroulé du 31 mai au 7 juin à Bujumbura.

Célébré cette année sur le thème  « Jeunesse et santé », le grand rendez-vous des amoureux du  septième art vise sa promotion en Afique. Le Congo a été présent  à cette manifestation par le biais des films "Positif" et "Trouble". Le premier a été retenu dans la catégorie internationale pour le prix du meilleur court métrage  fiction tandis que  le second a été retenu comme un court métrage hors compétition.  «  Les nouvelles sont une fois de plus bonnes pour notre film "Positif". Après le Fespaco, notre petit film est sélectionné officiellement  au Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi », annonçait le réalisateur congolais, Richi Mbebele.

Disponible depuis août 2018, le court métrage de fiction aborde le sujet du VIH/sida à travers l’histoire de Lisa, l’actrice principale. Ce film est un outil incontournable pour conscientiser la société sur les conséquences de la vie de débauche et les attitudes  à prendre  après avoir contracté le virus. Quant à "Trouble",  c'est le produit du réalisateur Dan Scott. Le synopsis du film met en valeur l’histoire d’un couple. En effet,  après un pique-nique en amoureux, à l'abri des regards, Dalhia et Stéphane font face à une situation horrible. Action, émotion, suspense s’imbriquent dans ce film. 

La programmation de cette onzième édition du Festicab 2019  a réuni près d’une vingtaine de  films issus de plusieurs pays, notamment du Sénégal, du Maroc, des Etats-Unis, du Burundi, de la Martinique, de la République du Congo, de l’Ethiopie, du Togo, du Cameroun, de la Tunisie, du Burkina Faso, de l’Algérie, de la République démocratique du Congo, du Rwanda, de l’Afrique du Sud, du Gabon, de la République centrafricaine, du Brésil, de l’Ouganda, de la France, de l’Egypte, du  Mali et de la Mauritanie.

Durant toute la semaine du Festicab, des masters class sur la critique cinématographique, des conférences et ateliers sur le thème en faveur des jeunes ont été organisés, en collaboration avec des partenaires. Notons que le Festicab a vu le jour en 2009. Il est considéré comme la première manifestation culturelle cinématographique créée par des professionnels burundais du secteur en vue de promouvoir l’industrie du film.

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

L'affiche du film "Positif"

Notification: 

Non