Opinion

  • Éditorial

Foundation

Mardi 24 Avril 2018 - 21:37

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Alors qu'approche à grands pas la Conférence de Brazzaville sur le climat et le Fonds bleu pour le Bassin du Congo, n'oublions pas que ce grand projet, présenté à la communauté mondiale par le président Denis Sassou N'Guesso lors de la COP 22 réunie à Marrakech, a été imaginé et défini par la Brazzaville Foundation. Créée par un proche du chef de l'Etat, Jean-Yves Ollivier, et réunissant de nombreuses personnalités issues de tous les continents, parmi lesquelles figure le prince Michael de Kent, cette institution, dont le siège est à Londres, confère au futur Fonds bleu deux atouts maîtres.

° Le premier est de prouver que la préservation de la nature dans l'immense Bassin du Congo, deuxième poumon de la planète, est un enjeu primordial pour l'humanité tout entière. Loin de concerner seulement l'Afrique centrale ou même l'Afrique dans son ensemble, cette préservation commande à plus ou moins long terme la survie de notre espèce comme en témoigne le rôle essentiel des vastes tourbières où est aujourd'hui stocké l'essentiel du carbone produit par la suractivité industrielle. Diffusant ce message à l'échelle planétaire, la Brazzaville Foundation est certainement l'un des meilleurs porte-voix dont le Fonds bleu dispose aujourd'hui. Et l'on peut être certain que son engagement à nos côtés ne faiblira pas dans les années à venir.

° Le second atout que détient la Brazzaville Foundation est moins visible, mais tout aussi essentiel sinon même plus. Rassemblant des personnalités de premier plan venues de tous les horizons dont l'influence est bien réelle et la capacité de mobiliser les moyens matériels nécessaires pour mener à bien ce grand projet toute aussi réelle, elle ouvrira à coup sûr des portes qui, sans elle, seraient restées fermées. Nous ne citerons ici aucun nom, mais il suffit de parcourir la liste des membres de la fondation pour prendre la juste mesure de l'aide qu'elle apportera de différentes façons au Fonds bleu dès lors que celui-ci sera devenu une institution ayant, comme on dit, pignon sur rue. Pour utiliser le langage des affaires, elle constituera un lobby planétaire.

Il est probable, et c'est normal, que beaucoup d'entre nous n'ont pas encore pris la mesure de l'évènement qui se déroulera à Brazzaville le week-end prochain. Le temps est venu pour eux d'ouvrir grand leurs yeux.

   

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/8/2018 | Et maintenant ?
▶ 18/8/2018 | Fête
▶ 16/8/2018 | 15 août
▶ 13/8/2018 | J - 2
▶ 11/8/2018 | Musique
▶ 10/8/2018 | J - 5
▶ 14/8/2018 | J - 6
▶ 8/8/2018 | J - 7
▶ 6/8/2018 | Allaitement
▶ 4/8/2018 | Plan