Gestion des finances publiques : des agents comptables actualisent leurs connaissances

Lundi 15 Octobre 2018 - 19:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plusieurs gestionnaires des structures publiques sont en conclave depuis le 15 octobre à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville, pour échanger sur des questions liées à la qualité des comptes de l’Etat.

La fonction d’agent comptable est un maillon essentiel dans la chaîne d’exécution budgétaire de l’Etat et de ses démembrements. Soumis à un référentiel normatif, le travail du comptable permet au gouvernement, à la Cour des comptes et de discipline budgétaire ainsi qu'au parlement de se prononcer sur la qualité des comptes de l’Etat.

Dans la chaîne budgétaire, l'on retrouve les ordonnateurs, les comptables eux-mêmes et les contrôleurs qui jouent un rôle majeur dans la transparence et la démarche de qualité. Selon le directeur de cabinet du ministre des Finances et du budget, Henri Loundou, pour réaliser des comptes publics de qualité, il faut une meilleure organisation de cette chaîne en plus de la documentation et de la traçabilité de l’information financière.  

« L’amélioration de la gouvernance des finances publiques est une exigence qui s’impose à tous. Elle concerne aussi bien la mise en place d’une organisation rationnelle de la fonction financière que le renforcement des capacités de tous les acteurs chargés d’exécuter les opérations financières », a estimé Henri Loundou au lancement de la formation des comptables sous tutelle.

Le Congo s’est doté de nouveaux cadres normatifs sur la transparence et la responsabilité dans la gestion des finances publiques, en lien avec les directives de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Le gouvernement a déjà entamé la préparation de la loi de finances 2019, avec en toile de fond un « rééquilibrage » budgétaire compatible aux exigences du Fonds monétaire international. L’institution de Bretton Woods a même dépêché un expert de son centre régional, en vue de faciliter les échanges de Kintélé.

      

 

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Les participants à la formation/ Adiac

Notification: 

Non