Opinion

  • Éditorial

Hommage

Lundi 3 Juin 2019 - 11:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Rendons ici à Etienne Tshisekedi, dont la dépouille a été inhumée ce week-end dans la périphérie est de Kinshasa, l’hommage qu’il mérite en raison du courage dont il a fait preuve tout au long de son existence.  Un courage d’autant plus remarquable et remarqué qu’à aucun moment, quels que soient les problèmes auxquels il se trouvait confronté, cet homme d’Etat n’a tenté de recourir à la violence pour faire triompher le droit, la démocratie, la liberté  que foulaient aux pieds les adeptes du pouvoir absolu.

Venant à l’issue de la longue incertitude que les peuples frères de la rive gauche du fleuve Congo ont vécue tout au long des deux dernières années, ce retour dans la terre natale envoie un signal fort à la communauté africaine dans son ensemble. Il rappelle, en effet, d’une part que l’Histoire finit toujours par s’écrire dans le bon sens dès lors que ceux qui s’y emploient sont mus par le respect de leur prochain, d’autre part que la République démocratique du Congo (RDC) n’est pas ou n’est plus la nation incertaine dont les divisions internes menaçaient l’équilibre de l’Afrique centrale tout entière.

Dans le moment historique où le propre fils d’Etienne Tshisekedi, ayant accédé à la plus haute marche du pouvoir, s’emploie à faire de la RDC une véritable démocratie, le retour à Kinshasa des restes de celui que ses proches et ses admirateurs appelaient le « Lider Maximo » démontre que dans le monde troublé où nous vivons, le pire n’est jamais sûr et que, bien au contraire, la détermination d’un homme peut changer le cours des évènements.

Vivant exilé à Bruxelles dans les dernières années de sa vie, Etienne Tshisekedi n’a à aucun moment fait marche arrière sur la route difficile, semée d’embûches, qu’il avait choisie de suivre et cette volonté, il l’a transmise aux siens comme le prouvent les propos tenus par son fils avant, pendant, après son accession au sommet de l’Etat. Si cette transmission ne garantit pas que les problèmes auxquels le Congo se trouve confronté seront résolus rapidement, elle confirme que tout sera fait, à Kinshasa, pour que les valeurs du père soient traduites en actes dans les temps à venir.

Etienne Tshisekedi peut désormais reposer en paix !

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 16/7/2019 | Retour
▶ 15/7/2019 | Conseil d'ami
▶ 13/7/2019 | Convergence
▶ 11/7/2019 | Théâtre
▶ 11/7/2019 | Beaucoup à faire…
▶ 10/7/2019 | A haut risque !
▶ 9/7/2019 | Libre échange
▶ 8/7/2019 | Epine dorsale
▶ 5/7/2019 | Deuxième manche
▶ 4/7/2019 | Opportunité