Journée mondiale de la météorologie : le gouvernement appelle au respect du cadre stratégique

Samedi 23 Mars 2019 - 13:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’humanité a célébré l'événement, le 23 mars. Au plan national, le Congo, par le biais du ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Fidèle Dimou, a délivré un message dans lequel il invite les Congolais à adopter des comportements responsables.

L'édition a été célébrée sur le thème « Le soleil, la terre et le temps » pour faire connaître, à travers le monde, le rôle vital que jouent les services météorologiques et hydrologiques nationaux dans la sécurisation des personnes et leurs biens.

« Le soleil, cette source d’énergie sans laquelle il n’y aurait pas de vie ; la terre qui est cible du rayonnement solaire et source de vie et le temps, qui est l’ensemble des conditions physiques des basses couches de l’atmosphère à un moment et un point précis. Il est important de comprendre ces trois phénomènes pour prévoir les conditions météorologiques, modéliser les effets de la variabilité et des changements climatiques à venir », a indiqué Fidèle Dimou.

Abordant la situation au plan national, le ministre des Transports a fait savoir que le gouvernement s’est résolument engagé à aider les services météorologiques, afin qu’ils contribuent efficacement à l’atténuation des effets des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, la sécheresse et les vagues de chaleur.

Cet engagement du gouvernement vise aussi à renforcer les systèmes météorologiques nationaux, ainsi que leurs services d’alerte précoce multirisques, à travers le soutien politique, financier et des partenaires multiformes afin d’aider ces institutions à assurer la pérennité des infrastructures hydrométéorologiques.

Pour ce faire, la population congolaise doit adopter des comportements responsables. « Qu’il me soit permis d’encourager vivement, à l’occasion de cette journée, la population congolaise à développer des comportements adaptés au cadre stratégique de l’Organisation météorologique mondiale, dans le but de garantir une chaîne de valeur efficace et durable pour le temps, l’eau et le climat », a martelé le ministre Fidèle Dimou.

L’objectif, a-t-il poursuivi, est aussi de promouvoir davantage l’instauration d’un dialogue structuré et éthique au niveau national, entre les secteurs public, privé et universitaire pour une collaboration plus efficace.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Fidèle Dimou délivrant le message, le 22 mars/Adiac.

Notification: 

Non