Livre : Patrick Serge Boutsindi signe "L’heure de la vengeance à Ouenzé"

Samedi 20 Avril 2019 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’auteur relate, dans son recueil de nouvelles de cent huit pages, paru cette année aux éditions L’Harmattan, l’histoire des hommes qui se détestent.    

Etienne Ngalou et Bonaventure Ewolo, tous deux nés à Ouenzé, le cinquième arrondissement de Brazzaville, en République du Congo, se sont engagés dans une haine compliquée depuis leur rencontre  au collège Gompo Olilou. Ils se sont séparés après leur admission à l’examen d’Etat, au lycée de la Révolution. Dix ans plus tard, leurs chamailleries de cours d’école et leur rancune refont surface.

Le recueil de nouvelles fait également état de l'histoire de Mpika et Bienvenu Garnier, un homme blanc qui s'est marié à la grande sœur de Mpika . En sejour au Congo, Bienvenu et son beau-frère entretenaient de bonnes relations. De retour dans son pays,  Bienvenu Garnier change de comportement.  Deux ans plus tard, le jeune Mpika décide de rejoindre sa grande sœur à Rennes, abandonnant de ce fait son métier de vendeur de pagne au grand marché de Ouenzé.  Il s’installe chez son beau-frère et sa grande sœur lui trouve un emploi. Au bout de six mois,  Bienvenu Garnier devient irrespectueux, froid et prend Mpika pour un pauvre type.

« Mpika se souvient alors de toutes les sorties et promenades qu’ils avaient faites tous les deux au Congo. Il se rappelle aussi les sacrifices qu’il eut à consentir pour aider Bienvenu Garnier dans ses démarches administratives lors du mariage civil et coutumier avec sa sœur. Il ne comprend ni ne reconnaît son beau-frère, jamais ce dernier ne l’avait accompagné pour ses démarches administratives ni fait visiter la ville de Rennes, jamais son beau-frère ne lui avait proposé d’aller boire un verre dans un bar de Rennes, ou de se promener ensemble comme lui, le lui avait proposé à Brazzaville. Le comportement de celui-ci, voire l’ingratitude de cet homme blanc qu’il aimait et respectait, et qu’il appelait volontiers mon frère le déconcerta. Il avait été loin de s’imaginer qu’un jour Bienvenu se comporterait de la sorte à son égard », pages 13 et 14.

Malgré les reproches de son épouse, Bienvenu reste inchangé dans son comportement, son animosité redouble envers Mpika.  Alors le jeune congolais décide de quitter le toit de son beau-frère pour aller habiter chez son camarade. Il fait des faux papiers en attendant d’être régularisé et trouve un emploi de vigile dans un centre commercial. Mais, au bout d’une année, les choses tournent au vinaigre car il est débouté de sa demande d’asile politique et perd son emploi. Arrêté, Mpika est renvoyé au pays.

Patrick Serge Boutsindi, né au Congo, vit à Montigny-Lès-Metz (Moselle), en France. Il est auteur de plusieurs recueils de nouvelles et romans parmi lesquels "Le voyage d’un Africain en Lorraine", "Le baptême de y a foufou", "Les amants de Bar-le –Duc", "Le mariage de y a foufou", "Le voyage de y a foufou", "Les échos du vin de palme à Makélékelé", "Jour des funérailles à Poto-Poto", "Une fille du Congo", "L’homme qui avait trahi Moungali".

Rosalie Bindika

Légendes et crédits photo : 

Photo : La couverture du recueil "L’heure de la vengeance à Ouenzé"

Notification: 

Non