NBA : reprise du championnat dans un format inédit

Jeudi 16 Juillet 2020 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Interrompu depuis le mois de mars à cause de la pandémie de coronavirus, le championnat de basket américain (NBA), dans lequel évolue de nombreux joueurs originaires d’Afrique va reprendre en cette fin de mois de juillet, dans un format inédit. La NBA rouvrira donc ses portes le 30 juillet prochain dans ce qui est appelé la « bulle » du Parc World Disney de la ville d’Orlando en Floride.

C’est donc vingt-deux équipes sur les trente que comptent la ligue professionnelle de basket américaine qui se retrouveront pendant plus de deux mois dans cette enceinte où il n’y aura ni proches, ni spectateurs. Pour cette reprise, la NBA a mis en place un protocole très strict pour éviter la propagation du virus. Ainsi, personne sur le campus de la NBA à Disney, qui a été qualifié de « bulle », n’aura accès à la chambre d’une autre personne. La NBA a aussi informé les joueurs et les équipes qu’elle fera affaire avec différentes entreprises pour fournir les outils médicaux nécessaires en cas de blessures pour éviter qu’un joueur quitte Disney pour aller subir des examens.

La ligue a également indiqué de quelle manière elle allait s’y prendre pour l’utilisation des salles d’entraînement et de réunion, des terrains d’entraînement  par bloc de trois heures par équipe, avec une heure entre chaque séance pour le nettoyage, et même de quelle manière le linge sale des joueurs sera nettoyé. Le commissaire de la NBA, Adam Silver, a affirmé que si un joueur n’était pas à l’aise de jouer à Disney pour des raisons de santé ou en vertu des enjeux actuels de justice sociale, il pouvait informer son équipe de son intention sans être puni. Il ne touchera toutefois pas son salaire pour les matchs ratés.

La NBA prévoit présenter des matchs dans trois amphithéâtres lors de la phase de classement de la relance, quand les vingt-deux équipes qui se rendront au centre ESPN Wide World of Sports disputeront huit matchs avant le début des séries. Les équipes seront réparties dans trois hôtels. Parmi les autres services offerts par la NBA, notons l’accès à des spécialistes de la santé mentale pour les joueurs et les entraîneurs, un service religieux virtuel avant les matchs, des séances de yoga et de méditation, trois repas par jour et quatre repas lors des jours de match et l’accès à des restaurants. Les équipes pourront envoyer trente-cinq personnes, incluant les joueurs, les dirigeants, les thérapeutes, les gérants d’équipement et les agents de sécurité.

Lebron James parmi les voix discordantes

Comme il fallait s’y attendre de nombreux joueurs se sont déjà plaints de cette situation, à l’instar de la star des Lakers, Lebron James, qui a fait la comparaison de cette situation de reprise de la NBA, dans un lieu clos, à une prison. Mais une autre star de la NBA, le joueur d’origine nigériane, Giannis Antetokoumpo, qui évolue dans l’équipe des Bucks de Milwaukee, a préféré avoir une autre approche : « Je suis dans une situation où je suis extrêmement chanceux et où je ne peux pas me plaindre. Peu importe où tu es, il y a toujours une raison de se plaindre, il y a toujours un problème. Mais j’essaie de ne pas me focaliser là-dessus. Mon appartement en Grèce, quand j’étais plus jeune, et avec mes quatre frères, était beaucoup plus petit que la suite que j’ai actuellement à Orlando. J’essaie simplement d’apprécier le moment », a lancé ce dernier.

La NBA s’engage dans le combat contre le racisme

Autre situation inédite pour cette reprise de la NBA en pleine période de tension raciale aux Etats-Unis, suite au meurtre par des policiers de George Floyd il y a quelques semaines, la NBA a autorisé les joueurs à porter un message au dos de leur maillot pour la reprise de la saison. La NBA tient à montrer ainsi son soutien au mouvement « Black Lives Matter » qui est devenu planétaire. Néanmoins, les termes sont imposés par la ligue dans le but d’éviter des débordements.

Entre « Equality », « Respect Us » ou bien encore « Black Lives Matter », beaucoup de joueurs ont déjà choisi quoi porter au moment de revenir sur les parquets NBA, à l’exception notable de Lebron James, qui dit ne pas être fan de la mesure. La star des Lakers aurait notamment aimé être consultée à ce sujet avant l’élaboration de la liste, ce qui n’a pas été le cas. Le championnat de la NBA devrait  donc reprendre le 30 juillet et prendre fin aux alentours du 15 octobre. Mais le patron de la ligue a prévenu que si une propagation importante du virus était constaté, la saison serait définitivement arrêtée. Rappelons que seize joueurs ont été testés positifs au coronavirus sur près de 300 tests effectués ces derniers jours.

Boris Kharl Ebaka

Légendes et crédits photo : 

Photo: Le basketteur Lebron James

Notification: 

Non