Opinion

  • Éditorial

Néocolonialisme

Samedi 20 Janvier 2018 - 18:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Rien au fond ne rend mieux compte de l’inclination néocoloniale de Radio France internationale (RFI) – cette station du service public français  qui se présente en toute simplicité comme « La radio du monde » – que l’incident survenu vendredi lors des travaux préparatoires de la tournée que Claudy Siar effectuera au Congo, du 21 au 28 février, avec son émission « Couleurs tropicales ».

Sollicités tout naturellement par les organisateurs de cette belle opération afin de l’accompagner et de la soutenir de différentes façons, nous avions, bien sûr, répondu aussitôt de façon positive. Mais la direction de RFI a refusé brutalement cet appui sous le prétexte pour le moins étonnant que « Les Dépêches de Brazzaville ne sont pas toujours tendres avec elle » et « qu’elle ne souhaite donc pas associer le nom du journal à la venue de Couleurs tropicales ».

Un tel comportement témoigne d’un mépris envers les médias congolais qui ne peut être toléré et que, bien sûr, nous ne tolèrerons pas. Ne relevant jour après jour dans notre pays que ce qui va mal ou qui paraît aller mal, déformant de façon systématique à Paris les informations qui lui sont transmises depuis Brazzaville par les professionnels travaillant sur place, ne citant jamais dans ses revues de presse les journaux comme le nôtre alors même qu’ils sont reconnus pour la qualité et le sérieux des nouvelles qu’ils diffusent jour après jour dans leurs colonnes, RFI en vient maintenant à rejeter, sous un prétexte politique qui ne dit pas son nom, l’appui que nous sommes prêts à apporter aux artistes qu’elle envoie au Congo. Un comble pour un organe de presse public qui n’est pas indépendant, mais qui relève de l’autorité de l’Etat français et qui est entièrement financé par les contribuables français !

Que les choses soient claires : face au néocolonialisme, pour ne pas dire au racisme que révèle ce comportement, nous ne modifierons en rien l’appui médiatique que nous comptions apporter à Claudy Siar et à son émission  « Couleurs tropicales ». Outre le fait que cet artiste est un ami de longue date pour lequel nous avons le plus grand respect, le thème même de l’atelier qu’il animera vendredi à Brazzaville  – « L’Afrique est-il un continent d’avenir pour la jeunesse ? » – mérite, en effet, la plus grande attention. N’en déplaise à RFI, nous ne dérogerons donc pas au devoir d’information qui est le nôtre.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/8/2018 | Migrations
▶ 18/8/2018 | Et maintenant ?
▶ 18/8/2018 | Fête
▶ 16/8/2018 | 15 août
▶ 13/8/2018 | J - 2
▶ 11/8/2018 | Musique
▶ 10/8/2018 | J - 5
▶ 14/8/2018 | J - 6
▶ 8/8/2018 | J - 7
▶ 6/8/2018 | Allaitement