Parution : Vérone Mankou expose sa vision sur les technologies au Congo.

Lundi 24 Novembre 2014 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le fondateur de la société VMK, de la première tablette et du smartphone africains, Vérone Mankou, vient de publier chez l’harmattan son premier ouvrage intitulé : Congo terre de technologies objectives 2025. Loin d’être un manuel d’informatique, ce livre expose la vision de son auteur à travers un diagnostic et une thérapie sur la situation des technologies au Congo et en Afrique en général. Ce livre a été présenté  et dédicacé lundi dernier à Brazzaville.

Ce livre comme ceux de technologies n’est pas un manuel d'informatique mais d’un projet de société, avec une vision, un programme et des moyens pour l’exécuter. «  Lorsque j’ai lu ce livre la première chose qui m’a frappé c’est que j’avais affaire à un homme qui pourrait servir de modèle aux nouvelles générations, un homme qui montre et qui nous dit comment il est devenu ce qu’il est aujourd’hui, comment il s’est construit à partir d’une expérience anodine des jeux vidéo "nintendo". Voilà comment sa vocation est née et comment il s’est décidé à devenir l’une des personnalités importantes du Congo », a souligné le critique littéraire Mukala Kadima Nzuji.

A travers les soixante-cinq pages de cet ouvrage Vérone Mankou déploie  sa  vision de faire du Congo une terre de technologies.   À aucun moment il ne parle de municipalisation accélérée comme condition de développement mais du numérique qui  est son centre d’intérêt.

L’auteur  puise dans son expérience  un  programme qu’il propose  et repose sur deux piliers à savoir la formation et l’entrepreneuriat. Il préconise une formation qui doit commencer non seulement à l’université mais dès le berceau. Aussi se penche-t-il sur  l’entrepreneuriat où les jeunes pourraient se donner les moyens de mettre en place de petites sociétés à coup d’effort. « Ce livre qui est à la fois une vision, un programme et une ambition nous éloigne de l’informatique pure et dure. C’est l’expérience d’un homme qui s’exprime. il n’y a pas ce langage rébarbatif de l’informatique. Il est d’une dimension pédagogique », a conclu Mukala Kadima Nzuji.

Dans un regard croisé, Idriss Bossoto, enseignant à l’université Marien Ngouabi, a souligné l’idée fondamentale de cet ouvrage qui se focalise sur l’accès aux technologies de l’information et de la communication comme pilier du développement et de  l’émergence du Congo. « Cet ouvrage est une façon de positionner le Congo, montrer la voie que le Congo doit prendre pour atteindre cette émergence qui ne pourra se faire que par ces piliers d’esprit start up ; d’entreprise, un volet de la formation. Car étant dans une société de connaissance elle est la matière première du développement économique ».

Dans cet essai Vérone Mankou s’exprime sans fioriture sur son parcours à travers des chapitres comme I have a dream, là où tout a commencé. Il propose ce que doit être le Congo en 2025 et parle de la fondation Bantuhub qui propulse les jeunes créateurs de projets.

Consacré comme l’un des cent jeunes dirigeants africains de quarante ans et moins appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique par l’institut Choiseul en 2014, Vérone Mankou a été désigné en 2013 parmi les 30 meilleurs jeunes entrepreneurs africains et en 2014 dans le top 20 des bâtisseurs de demain pour l’Afrique par Forbes.

 

 

 

Hermione Désirée Ngoma