Processus électoral : Félix Kabange Numbi sensibilise au Katanga

Mardi 21 Août 2018 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de l'Aménagement du territoire a tenu à célébrer avec ses compatriotes du terroir la décision du chef de l’Etat, Joseph Kabila, qui a renoncé à briguer un mandat supplémentaire.  

Contrairement aux autres partis et regroupements politiques qui paraissent ne pas prendre la mesure de l’enjeu électoral en versant dans un laxisme coupable alors que l’échéance du 23 décembre approche à grand pas, le Front commun pour le Congo (FCC) est déjà à pied d’œuvre dans la sensibilisation de ses membres en prévision des joutes électorales. C’est dans ce cadre que s’inscrit le déplacement à Lubumbashi, le 20 août, du ministre de l'Aménagement du territoire, Félix Kabange Numbi. Ce dernier, auréolé de sa casquette de membre du Comité stratégique du FCC, a saisi cette opportunité pour éclairer la lanterne de la population katangaise en rapport avec les derniers développements de l’actualité politique du pays.  En toile de fond, la renonciation par Joseph Kabila à briguer un troisième mandat au mépris de la Constitution.

L'occasion était belle pour ce fils du terroir de tâter le niveau d’enracinement de la coalition au pouvoir dans cette partie de la République pour, éventuellement, rectifier le tir en vue d’une implantation maximale de son regroupement politique. Après les civilités qu’il a présentées au gouverneur du Haut Katanga, Célestin Pande Kapopo, avec lequel il a eu un entretien de près de quarante minutes en présence des notables de la province, Félix Kabange Numbi s’est dirigé vers le bâtiment du 30-juin afin d'échanger avec ses compatriotes venus écouter le message dont il était porteur. Un moment de convivialité et de communion entre ce fils du terroir et une assistance qui, visiblement, lui était acquise.

L’orateur a tenu, d’emblée, à féliciter le gouverneur du Katanga pour le travail abattu dans la préservation de la paix dans son entité durant les moments troubles qu’avait connus le pays à la suite des appels répétitifs à la subversion lancés par les « ennemis » de la nation sous prétexte de contraindre le chef de l'Etat à ne pas briguer un troisième mandat. Joseph Kabila, a-t-il dit, a pris tout le monde de court, en renonçant effectivement à un mandat supplémentaire à la grande désillusion d’une opposition qui en avait fait un fonds de commerce.

Félix Kabange Numbi a donc tenu à célébrer avec ses compatriotes du Katanga la décision du chef de l’Etat, Joseph Kabila. « Il a dit, il l'a fait et il a pu respecter la Constitution que lui-même a promulguée », a-t-il lancé, tout en appelant au soutien du candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary, à la présidentielle de décembre.

 

Blandine Lusimana

Notification: 

Non