Opinion

  • Le fait du jour

RDC: quand le gouvernement sera nommé

Samedi 23 Février 2019 - 18:27

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Difficile de ne pas se poser la question de la nomination par le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC) du gouvernement qui prendra la relève de celui qui avait été installé par son prédécesseur, Joseph Kabila. Après sa prestation de serment, le 24 janvier, Félix Tshisekedi n’a, en effet, pas toujours désigné son Premier ministre et ce dernier (qui n’est pas évidemment là) l’équipe qui devra, avec lui, conduire la politique du pays.

Dimanche 17 février, la rencontre entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, à la cité de l’Union africaine, a été diversement commentée. On retient globalement que les deux hommes, qui ont promis de se revoir sans délai, avaient axé leurs discussions, justement, sur la mise en place de la nouvelle équipe gouvernementale. On sait néanmoins qu’au regard des résultats des élections législatives de décembre 2018, comme le prévoit la Constitution, le Premier ministre reviendra au parti ou groupement de partis ayant le plus grand nombre de sièges à l'Assemblée nationale. En l’occurrence, ce sera le Front commun pour le Congo (FCC), dont Joseph Kabila est d’office présenté comme l’autorité juridico-morale.

Il ne faut pas verser dans la spéculation. Mais la photo de la rencontre Kabila-Tshisekedi, diffusée par la presse et reprise par les réseaux sociaux, est tout de même parlante : le président sortant, dans un ensemble vert olive qui rappelle ceux qu’adorent les hommes en uniforme et, flanqué en plus de cela du timbre du drapeau de RDC sur le flanc gauche de sa tenue, paraît les traits tirés. Comme s’il se préoccupait de quelque chose. Le soldat de service ? Il n’est pas certain, peut-être, que cette attitude ait pu contrarier son interlocuteur, de dos sur la photo et les mains en poche.

Qu’ont-ils pu se dire, les deux chefs d’Etat sortant et entrant de la RDC ? Le communiqué publié par la présidence de RDC a levé un coin de voile sur cette entrevue. Le FCC et la coalition ayant soutenu le président élu, Félix Tshisekedi, ont à cœur de mettre la main à un accord de gouvernement pour gérer le pouvoir ensemble. S’ils ont ensuite partagé un repas, il n’y a donc pas lieu de douter de l’issue de cette première rencontre officielle entre les deux dirigeants après la mémorable cérémonie de passation du pouvoir de janvier.

Notons néanmoins le grand déséquilibre façonné par le partage des sièges entre les deux alliés. Le FCC compte à ce jour 337 sièges à l’Assemblée nationale, contre 32 à la coalition du président élu sur un total de 485 députés nationaux. S’ils se mettent ensemble comme cela se profile à l’horizon depuis les élections de la fin de l’année, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi totaliseront 369 sièges. Ils laisseront à leurs opposants une bonne petite centaine de places, enfin, 116 sièges. Ce qui n’est pas rien car dans un hémicycle, quand la parole est équitablement distribuée, ce sont souvent les idées défendues par les uns et les autres qui préparent l’alternance au sommet de l’Etat.

Toujours est-il que pour les deux familles politiques qui attendent d’installer leur gouvernement d’union, les enjeux sont de taille. Quel type de concessions le groupe majoritaire au sein de la nouvelle majorité fera-t-il pour minimiser les frictions au sein de cette dernière ? Quel sera le discours du groupe minoritaire au sein de la majorité après la redistribution des cartes, sachant qu’à sa tête se trouve le chef d’Etat élu, constitutionnellement l’homme à qui le peuple électeur demandera les comptes les cinq prochaines années ? Bien malin qui dira si les équations ne sont pas difficiles à solutionner.

Peut-être que l’intérêt supérieur de la RDC décidera-t-il chacun des acteurs de mettre un peu d’eau dans son vin au bénéfice de la cause nationale. La politique, dit-on, est aussi l’art du compromis, du bon compromis.

Gankama N'Siah

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Le fait du jour : les derniers articles
▶ 17/8/2019 | France-Russie
▶ 27/7/2019 | Essebsi...
▶ 24/7/2019 | Salut les Fennecs!
▶ 12/8/2019 | Jeunes comme vieux
▶ 22/7/2019 | Foot féminin