Opinion

  • Éditorial

Reconfinement

Mardi 29 Septembre 2020 - 19:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Ce qui se passe actuellement en Europe et aux Etats-Unis, où la crise économique provoquée par la pandémie du coronavirus prend une tournure dramatique du fait de la hausse vertigineuse du chômage, du surendettement des Etats, de la forte baisse du niveau de vie des citoyens, des tensions sociales qui en résultent, tout ceci doit nous inciter, nous Africains, à nous montrer plus prudents que les pays occidentaux dans la lutte engagée pour contrer les effets dévastateurs de la   Covid-19.

 

Tout prouve, en effet aujourd’hui, que si les mesures dites « barrières » imposées aux citoyens – port des masques, distanciation, lavage des mains, etc. – ont un effet positif dès lors qu’elles sont respectées, le « confinement », quant à lui, génère une crise économique et sociale dont les conséquences sont dramatiques pour la société civile. D’où l’idée qui gagne de jour en jour du terrain dans les très nombreux pays concernés selon laquelle ce même repli sur soi deviendra proprement ingérable s’il est réimposé à la société civile comme ce fut le cas pendant le premier semestre de l’année en cours.

 

Soit dit en passant, si notre continent est moins durement touché par la pandémie comme le montre le nombre relativement faible de décès enregistrés ces derniers mois dans la plupart des pays qui le quadrillent, c’est probablement parce que la société civile se protège mieux naturellement alors même que sa richesse individuelle et collective est moins grande. Un constat qui devra être analysé demain pour en tirer les conséquences, parmi lesquelles figureront certainement en bonne place le maintien, le respect des us et coutumes de nos peuples.

 

Compte tenu de ce qui précède tout doit être mis en œuvre dès à présent par les Etats et les gouvernements pour empêcher le « reconfinement » qui provoquerait à coup sûr un effondrement économique et financier général, une crise sociale et donc des troubles politiques que ces mêmes puissances publiques seraient incapables de gérer. S’il ne nous appartient pas de dire comment il est possible de concilier la lutte contre la pandémie et le maintien de l’activité économique à un niveau raisonnable, il nous revient en revanche, à nous qui sommes des observateurs attentifs de la scène internationale, de mettre en garde celles et ceux qui, pour des raisons médicales, prônent un nouveau repli sur soi des populations.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 21/10/2020 | A cœur ouvert
▶ 20/10/2020 | Conseil
▶ 19/10/2020 | Mémoire
▶ 19/10/2020 | 20 jours de plus
▶ 16/10/2020 | Slogan
▶ 15/10/2020 | Maturité
▶ 14/10/2020 | Soutien
▶ 14/10/2020 | Reprise
▶ 12/10/2020 | Echanges
▶ 10/10/2020 | Autant se parler