Santé publique : l’outil de contrôle et d’élimination des maladies tropicales négligées en cours d’élaboration

Mardi 12 Février 2019 - 12:14

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La carte score des maladies tropicales négligées (MTN) permettra de mieux coordonner les opérations de lutte. L'atelier de sa conception se tient à Brazzaville, du 11 au 15 février.

Les MTN posent de réels problèmes de santé publique. Avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres partenaires, le Congo va se doter sous peu d’un outil de gestion pour un suivi régulier de la performance des indicateurs afin de contrôler et éliminer ces maladies.   Dans son mot de circonstance à l'ouverture de l'atelier, le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de la population, Florent Balandamio, a indiqué que l’année dernière, deux cent soixante-trois cas de lèpre ont été dépistés et vingt-quatre autres de trypanosomiase. « En 2018, le Congo a traité 548 687 personnes contre l’onchocercose, 275 330 contre la filiariose-lymphatique, 896 567 enfants de 5 à 14 ans contre les géohelminthiases et 79 573 enfants contre la schistosomiase », a-t-il fait savoir.

Les MTN sont principalement infectieuses. Elles sévissent dans les milieux défavorisés, surtout chauds et humides des climats tropicaux. Il s’agit pour la plupart des parasitoses transmises par des insectes, moustiques, simulies, mouches tsé-tsé, mouches des immondices… D’autres sont propagées par l’eau contaminée et les œufs de vers présents dans le sol.

Les priorités stratégiques de lutte contre les MTN sont déjà définies. Florent Balandamio a évoqué, entre autres, le renforcement de la planification axée sur les résultats de la mobilisation des ressources et de la pérennité financière des programmes nationaux de lutte contre ces maladies. Il est également prévu de renforcer l’appropriation par le gouvernement de la sensibilisation, la coordination et les partenariats. Le suivi-évaluation et la surveillance sont aussi pris en compte dans la stratégie de lutte.

« Le plan stratégique pour la lutte contre les MTN a pour but d’accélérer la réduction de la morbidité de ces maladies par le contrôle, l’élimination et l’éradication », a indiqué le représentant de l’OMS au Congo, le Pr Jean-Baptiste Nikiema.   En dehors de l’OMS, la plate-forme Alma appuie le Congo dans la lutte contre les MTN.

 

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Les participants aux travaux de l'atelier de l'élaboration de la carte score des MTN

Notification: 

Non