Opinion

  • Éditorial

Teddy Riner

Mardi 23 Avril 2019 - 11:21

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Rien, au fond, ne rend mieux compte de l’image très positive que projette aujourd’hui de lui le Congo que la venue à Brazzaville, le week-end dernier, du champion olympique Teddy Riner et la teneur des propos tenus par lui à l’issue de cette visite. Porteur d’un double message pour le président de la République, qui lui a réservé un accueil très amical, le judoka mondial a parcouru longuement les installations sportives dont s’est dotée notre capitale ces dernières années, puis a conclu ce périple en soulignant pour les lecteurs des Dépêches de Brazzaville les atouts qui sont désormais à notre disposition pour rayonner à l’échelle du continent africain.

Ce constat est d’autant plus important que Teddy Riner n’a pas seulement évoqué avec Denis Sassou N’Guesso l’organisation prochaine, à Brazzaville, d’une compétition internationale qui réunirait les plus grands sportifs de la planète, mais qu’il a parlé aussi, en sa qualité d’ambassadeur du Crans Montana Forum, une institution prestigieuse qui œuvre pour le développement humain sur les cinq continents. Evoquant l’importance que revêt le Fonds bleu pour le Bassin du Congo créé il y a deux ans lors de la Conférence d’Oyo, il s’est dit prêt à œuvrer lui aussi dans ce cadre pour la protection de la nature et la lutte contre le dérèglement climatique.

De telles prises de position venant d’un homme qui a une stature mondiale ne doivent évidemment rien au hasard. Elles confirment, d’une part, l’importance que prend peu à peu l’Afrique, toute l’Afrique, dans la recherche de solutions concrètes aux problèmes qui se posent à l’humanité dans le moment présent. Elles confirment, d’autre part, le fait que l’Afrique centrale, c’est-à-dire le Bassin du Congo et la région des Grands Lacs, a aujourd’hui la capacité d’attirer les talents les plus divers dès lors qu’elle met en avant les atouts dont la nature l’a dotée.

Remercions Teddy Riner d’être venu sur place, chez nous à Brazzaville, pour dire haut et fort sa volonté d’accompagner le mouvement historique qui se dessine et qui verra l’Afrique s’imposer dans les temps à venir comme l’un des moteurs du progrès humain.  Et ouvrons-lui largement les portes de notre pays comme celles de la région qui l’entoure.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 21/8/2019 | Médicament
▶ 20/8/2019 | G 7 ?
▶ 19/8/2019 | Recul
▶ 17/8/2019 | Messages du 15 août
▶ 14/8/2019 | 59 ans !
▶ 13/8/2019 | 15 août
▶ 12/8/2019 | Virage
▶ 10/8/2019 | Reprise
▶ 8/8/2019 | Indépendance cha-cha
▶ 8/8/2019 | Attente