Télécommunications : accélérer la transformation de l’écosystème numérique en Afrique

Jeudi 29 Octobre 2020 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo, a pris part, le 29 octobre, à un atelier virtuel organisé dans le cadre du forum régional de l’innovation de l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour la région Afrique. L’objectif étant d’échanger sur les questions liées à l’intégration d’écosystèmes d’innovation numérique compétitifs à l’ère de covid-19.

Le Forum régional d'innovation pour l'Afrique vise à donner aux participants de nouvelles approches, idées, outils, cadres, communautés afin de comprendre comment intégrer les écosystèmes durables et tirer parti des opportunités en vue d’accélérer la transformation numérique en Afrique subsaharienne tout en promouvant l'innovation et l'entrepreneuriat.

Aussi, l'initiative emmène les intervenants dans un voyage d’apprentissage pour obtenir des informations sur la façon de renforcer les capacités régionales et nationales des constructeurs d’écosystèmes, des innovateurs et des champions qui identifieront les défis et les opportunités de la région. En libérant le potentiel des écosystèmes numériques, le forum projette d'apprendre aux participants comment surmonter le fossé de l'innovation numérique et accélérer la transformation numérique à l'ère de covid-19.

Selon l’UIT la transformation numérique en Afrique subsaharienne a fait de grands progrès grâce à des entrepreneurs innovants, des initiatives gouvernementales progressistes et des constructeurs d'écosystèmes collaboratifs partout sur le continent. Malheureusement, l’arrivée de la pandémie du covid-19 a mis en péril les moyens de subsistance et frappé le secteur informel qui fournit entre 50 et 75% d'emplois.

« Je vois dans la tenue de cet atelier l’engagement des intelligences partagées à construire des économies numériques afin de résoudre les problèmes de développement auxquels l’Afrique subsaharienne est singulièrement confrontée. Tel le manque d’accès à l’inclusion financière, à l’éducation ou à l’eau potable etc. », a indiqué Léon Juste Ibombo.

Il a fait savoir que la politique de l’innovation du Congo repose sur les infrastructures et en particulier les autoroutes de l’information. Pour lui, l’innovation bien accompagnée peut agir comme un catalyseur et un puissant accélérateur pour l’atteinte des Objectifs de développement durable. Elle joue un rôle essentiel en apportant des solutions durables, inclusives et adaptées permettant ainsi aux populations d’accéder aux besoins et services fondamentaux tels que l’énergie, l’éducation ou la santé.

« Je souhaite que ce forum nous apporte les outils nécessaires pour nous aider à accélérer plus encore la transformation numérique de nos Etats par la promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat », a lancé Léon Juste Ibombo.

L’UIT est une institution spécialisée des Nations unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC). Elle s'est engagée à connecter tous les peuples du monde.

Gloria Imelda Lossele

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Léon Juste Ibombo en visioconférence/DR

Notification: 

Non