Tourisme : des acteurs du secteur réunis à la Chambre de commerce

Samedi 12 Septembre 2020 - 17:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plusieurs structures de ce secteur ont pris part, du 11 au 12 septembre, à une exposition organisée dans le cadre de l’évènement touristique « Mon week-end à Pointe-Noire ». 

L’activité destinée à la promotion du tourisme au Congo a été conjointement organisée par l’Institut français du Congo (IFC), la société Lewanda tours adventure et la Chambre de commerce de Pointe-Noire. Christian Péa Wanda,  fondateur et gérant de Lewanda tours adventure a expliqué : « Par cet évènement nous voulons montrer à ceux qui sont à Pointe-Noire qu’il y a des activités qu’on peut faire dans la ville en dépit de tout et qu’il y a des acteurs du tourisme qui sont là pour faire valoir le secteur. L’idée est de concilier d’une part la demande et d’autre part l’offre». «Mon week-end à Pointe-Noire» a réuni, dans le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement en ce temps de crise sanitaire, des structures du secteur touristique notamment des agences touristiques, agence de voyage, sites touristiques, hôtels, restaurant et autres. On a pu noter la présence, entre autres, du bureau d’informations touristiques, les musées du Cercle africain et de Diosso, les ONG Renatura et Esi Congo. 

Ainsi, pendant deux jours, les visiteurs ont pu découvrir au niveau des stands du beau site réaménagé, et aux allures d’un site touristique, de la Chambre de commerce, les activités des différentes structures participantes. Edmond Bouanga, un des visiteurs, s’est réjoui : «Ce genre d’activités, on devrait en avoir souvent parce qu’on a un pays à faire connaître d’abord aux Congolais parce qu'ils voyagent plus à l’extérieur qu’à l’intérieur. C’est un loisir qu’il faut faire découvrir. A travers cette exposition j’ai appris qu’il y a un travail qui se fait déjà au niveau de la découverte de certains sites ». Mon souhait est que le tourisme se développe dans notre pays, qu’il se mobilise surtout parce qu’on est une destination assez touristique, les atouts existent, mais il manque des moyens surtout humains pour développer les activités». 

Satisfaction également du côté des participants. Samuel Mabandza, conservateur du musée du Cercle africain a aussi loué l’initiative qui pour lui a été une opportunité pour reprendre avec la visibilité de leur structure, ses portes étant toujours fermées depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire au Congo. «Cette exposition est  un moyen de rappeler au public que le musée est là, une occasion pour ceux qui ne le connaissent pas de le découvrir».

Secteur sinistré depuis la déclaration de la pandémie du coronavirus, le tourisme est actuellement sinistré au Congo mais aussi ailleurs. Et selon le baromètre publié en fin juillet dernier par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT),  la  pandémie de Covid-19 a provoqué des pertes de 320 milliards de dollars (environ 273 milliards d'euros) pour le tourisme mondial de janvier à mai sur un an (soit plus du triple des pertes enregistrées par le tourisme international pendant la crise économique mondiale de 2009). Mais pour Sylvestre Didier Mavouenzela, président de la Chambre consulaire de Pointe-Noire, l'état de crise sanitaire qui réduit la mobilité des Congolais vers l'exterieur devrait être une occasion pour eux de découvrir les curiosités touristiques du pays. Il a par ailleurs souligné la necessité de l’apport de tous pour que le secteur touristique qui est aujourd’hui sinistré soit relancé. "Aujourd’hui, avec la pandémie, il faut prendre des initiatives localement pour essayer de relancer notre économie », a t-il  estimé.

Parlant de «Mon weekend à Pointe-Noire», le président de la chambre consulaire a indiqué qu’il est aussi une occasion de regarder avec les acteurs du secteur du tourisme quelles sont les difficultés auxquelles ils sont confrontés et comment trouver ensemble des solutions.   

Notons que le concept "Mon week-end" à Pointe-Noire succède à "Mon week-end à Brazzaville" qui a eu lieu en avril 2019 à l'IFC à Brazzaville. 

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Légendes et crédits photo : 

-Une vue des organisateurs lors du lancement de l'exposition/ crédit photo Adiac - Vue l'exposition Mon week-end à Pointe-Noire/ crédit photo Adiac

Notification: 

Non