Opinion

  • Éditorial

Veille

Mercredi 5 Juin 2019 - 11:22

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Il est probable, pour ne pas dire certain, qu’à l’approche des grands scrutins de 2021 – élection présidentielle – et 2022 – élections législatives –, les tentatives de déstabiliser le Congo de l’intérieur se multiplieront. Tout comme cela s’est passé en 2015 lors du référendum sur le changement de Constitution, en 2016 lors de l’élection présidentielle et en 2017 lors des élections législatives. Ainsi le veut la logique destructrice qui meut, au sein de la classe politique, des petits groupes dépourvus de base électorale qui entendent malgré tout influer sur le résultat des scrutins quitte pour cela à recourir à la violence.

Ayant vécu ce genre de troubles à plusieurs reprises dans les dernières décennies, nous devons maintenant veiller à ce que rien ne vienne perturber le cours normal des prochaines élections. Et, pour cela, mettre en place les dispositifs qui garantiront à chaque citoyenne et à chaque citoyen qu’ils pourront, le moment venu, déposer librement leur bulletin dans l’urne ; mais aussi sensibiliser l’opinion publique dans son ensemble aux tentatives de déstabilisation interne qui pourraient bien marquer ces nouvelles échéances.

L’observation attentive de la scène politique montre, en effet, que ce qui est écrit dans cet éditorial ne relève en rien du fantasme. Autrement dit qu’ici et là se mettent en place dès à présent des dispositifs plus ou moins subtils qui visent à déstabiliser la nation, à diviser la majorité, à déconsidérer l’Etat, à dresser l’opposition contre le pouvoir, à exploiter les dissensions ethniques et autres, à lancer des campagnes de dénigrement au plan international, bref à créer les conditions de nouveaux conflits.

Ce que nous devons comprendre, nous simples citoyens qui irons demain voter, c’est que dans le temps où les « fake news », les fausses nouvelles, se répandent sur les réseaux sociaux à la vitesse de l’éclair, rien n’est plus important que de garder la tête froide, de s’employer à distinguer le vrai du faux, de vérifier dans toute la mesure du possible les sources des informations qui nous parviennent. Alors, en effet, les mots, les sons, les images prendront tout leur sens et ne contribueront pas à déstabiliser notre pays.

Jamais, en vérité, la veille personnelle n’a été aussi importante.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 19/10/2019 | Affaires...
▶ 18/10/2019 | Mami Wata
▶ 17/10/2019 | Passionnant !
▶ 16/10/2019 | Balises
▶ 16/10/2019 | Rupture
▶ 14/10/2019 | Regards
▶ 13/10/2019 | Rentrée
▶ 11/10/2019 | Rire
▶ 10/10/2019 | Avertissement
▶ 10/10/2019 | Contexte