Vie des partis : Digne Elvis Tsalissan Okombi qualifie de « simple agitation » la situation qui prévaut à l'UMP

Samedi 18 Mai 2019 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le 17 mai, à Brazzaville, le président fondateur de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) a assuré qu'il n'y a pas de crise au sein de cette formation politique qui fonctionne normalement.

 

Le président fondateur de l'UMP était face à la presse pour répondre à quelques préoccupations de l'opinion sur la situation réelle au sein de ce parti, où se déroule depuis quelques jours un  jeu de ping pong.

« Il n’y a pas de débat à l’heure actuelle à l’UMP et la soi-disant situation qui prévaut dans cette formation politique n’est qu’une simple parenthèse que le parti a, d’ailleurs, vite fermée », a assuré Digne Elvis Tsalissan Okombi, martelant qu'il n'y a pas péril en la demeure.

Le président fondateur de l'UMP a expliqué que dans ce parti, le seul membre à être élu est le président qui, à son tour, nomme les personnalités et les autres cadres qui sont censés l’accompagner dans la mise en œuvre de son projet qu’il présente devant le Conseil national.

Répondant à une question sur le sort réservé aux frondeurs, Digne Elvis Tsalissan Okombi a laissé entendre:« Ceux qui veulent continuer à militer vont regagner les rangs du parti et ceux qui ne veulent plus en faire partie n’ont qu’ à aller créer le leur. Nous avons remis les choses en ordre et nous continuons notre longue marche ».

A celle de savoir pourquoi l’UMP qui se réclame de la social-démocratie, donc de gauche, se retrouve au centre, Digne Elvis Tsalissan Okombi a signifié qu’être du centre n’est pas un positionnement géographique mais plutôt un positionnement idéologique. « Quand nous disons que nous sommes centristes, c’est à cause des valeurs que nous avons, des idées que nous prônons », a-t-il expliqué.

A propos des rumeurs sur ses accointances avec l’opposition, il les a balayées en précisant que son parti a toujours été au côté du chef de l’Etat à qui il réaffirme son total soutien. Quant au débat sur le poste de la troisième vice-présidence à la Commission nationale électorale indépendante, le président de l’UMP a insisté que celui-ci revient de droit à sa formation politique, sur la base des critères arrêtés au niveau des partis du centre. En outre, Digne Elvis Tsalissan Okombi a indiqué qu'il n'a aucune ambition de se présenter à la présidentielle de 2021, ajoutant que ceux qui lui prêtent une telle initiative ne sont que des gens de mauvaise foi.

Par ailleurs, invité à donner son point de vue sur la réhabilitation par le gouvernement du Conseil national des républicains, parti du pasteur Ntoumi, le président de l’UMP a simplement déclaré que cela n’est que la conséquence de l’accord signé entre les deux parties. « Je sous-entends que le gouvernement est conséquent », a-t-il dit.

 

 

 

  

Jean Jacques Koubemba

Légendes et crédits photo : 

Digne Elvis Tsalissan Okombi ( au centre) face à la presse

Notification: 

Non