Vie des partis : Modeste Bahati définitivement radié du FCC

Mardi 16 Juillet 2019 - 17:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de l’Alliance des forces démocratiques et alliés (AFDC-A) a été définitivement radié du Front commun pour le Congo (FCC). Ainsi en a décidé la Conférence de présidents des partis et regroupements politiques du FCC tenue le 15 juillet à Kinshasa.

ACTUALITE.CDLe FCC vient de tourner la page de Modeste Bahati, président de l’Alliance des forces démocratiques et alliés (AFDC-A), en le radiant purement et simplement de la plate-forme. Cette décision fait suite à la Conférence des présidents des partis et regroupements politiques du FCC tenue le 15 juillet à Kinshasa. L’AFDC-A a été représentée à cette réunion du FCC par  Ilunga Nkulu et Stève Mvikayi, respectivement présidente du groupe parlementaire et cadre de ce regroupement politique. Ces deux personnalités, à qui les autres membres de l’AFDC-A ont jeté leur dévolu pour gérer la plate-forme en remplacement de Modeste Bahati radié du FCC, ont décidé de le maintenir dans le giron kabiliste.

A l'issue d'une réunion tenue ce 16 juillet à Kinshasa, les partis et regroupements politiques affiliés à l’AFDC-A ont, à leur tour, décidé d’exclure Modeste Bahati du regroupement politique dont il est pourtant l’initiateur. Désormais, c’est le tandem Ilunga Nkulu-Stève Mbikayi, respectivement président et vice-président de l’AFDC-A, qui pilotera la plate-forme. Entre-temps, il a été demandé à tous ceux qui ont des mandants électifs sous le label AFDC-A/FCC de clarifier leurs positions endéans sept jours. Il s’agit, pour eux, de s’identifier clairement par rapport à leur appartenance au FCC, à présent que l’AFDC-A, sous la houlette de Modeste Bahati, revendique son autonomie vis-à-vis du camp Kabila. « Les gouverneurs, vice-gouverneurs, membres des bureaux des Assemblées provinciales ont sept jours pour faire allégeance au nouveau leadership que nous incarnons au sein de l’AFDC-A. Faute de quoi, nous allons céder leurs places à d’autres personnes », a indiqué Steve Mbikayi. L’heure est donc au remue-ménage au sein du FCC.

Alain Diasso

Notification: 

Non