Vient de paraître : « Hérésiarque toute la lyre »

Mardi 12 Novembre 2019 - 15:27

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le premier recueil de poèmes du Congolais Emeraude Kouka, sorti  fin septembre aux éditions le Lys bleu, contient trente poèmes écrits en vers libres, en alexandrin et en prose. L'auteur y aborde différents sujets de la vie courante sur un ton de liberté, quelque peu mêlé à un brin d’humour.

"Hérésiarque toute la lyre" lance le rêve d’écrivain que nourrissait Emeraude Kouka depuis 2016. Tenace dans sa vision, il s’est détourné de son désir de devenir avocat, à la grande stupéfaction de ses proches. « Aujourd’hui, je suis fier de réaliser mon rêve et de voir l’opposition changée en adhésion. Ça n’a pas été facile mais la joie de l’aboutissement en vaut la chandelle », estime l’auteur.

Dans son approche de l’écriture de cet ouvrage, Emeraude Kouka aborde des sujets tels que l’indépendance de l’écrivain, les conflits armés dans le Pool, la mélancolie, le deuil, la nature, l’amour ou le tribalisme. Il y interroge aussi son africanité et le prisme par lequel est vu le poète africain.

« Dans l’immense abandon de mon âme d’orgie assoiffée d’acerbes fanfares me consument. Le Temps, railleur hardi de mon humeur, me grime des éternels fards d’ire et de mélancolie. Désormais, mes jours ne seront qu’une parade exhibée aux yeux de l’auditoire éperdu des graminées et les fenêtres vermoulues de mon cœur avili une vulgaire tombe », peut-on lire sur la quatrième de couverture, cet extrait du titre "Déréliction", présenté à la page 21.

Un livre pour ceux qui ne cherchent en la poésie que la poésie

Dans cet ouvrage, le style de l’auteur est marqué par l’usage d’un vocabulaire rare, d’archaïsme et de figures rhétoriques d’analogie, le rapprochant ainsi des romantiques et symbolistes. Rapprochement qu’il assume, puisqu’il veut se démarquer de ce qu’il estime être les « poncifs » de la poésie contemporaine. Sans nul doute, on pourrait le remarquer à travers le titre "Hérésiarque" qui désigne l’auteur d'une hérésie (toute opinion, doctrine ou dogme considéré comme sortant du cadre de ce qui est généralement admis ou tenu pour acquis dans les domaines de la pensée, de la connaissance, de la religion). « Qui parle autrement que tout le monde risque de ne pas plaire à tous ; mieux, de passer pour obscur aux yeux de beaucoup. Ce livre est pour ceux qui ne cherchent en la poésie que la poésie », en pense-t-il, en paraphrasant Stéphane Mallarmé.

Recueil de poèmes audacieux, "Hérésiarque toute la lyre" est empreint de lyrisme, qui mêle les contraintes formelles à la liberté de ton. Il est non illustré et s’étale sur soixante-douze pages.  L’ouvrage est actuellement disponible sur le catalogue de vente des éditions le Lys bleu ainsi que sur plusieurs sites de vente en ligne comme Amazon, Fnac, Cultura… A Brazzaville, "Hérésiarque toute la lyre" est disponible à la librairie Les manguiers, au sein des Dépêches de Brazzaville, et à la Fnac, au Casino.

Né à Brazzaville, Emeraude Kouka est critique littéraire et d’art. Il est actuellement membre d’administration du musée-galerie du Bassin du Congo et la librairie Les manguiers, et attaché au département de la Culture, des arts et du tourisme de la présidence de la République du Congo.

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

1- Couverture du recueil de poèmes 2- L'auteur du livre, Emeraude Kouka

Notification: 

Non