Économie


Économie
Mercredi 3 Octobre 2018 - 18:00

Le gouvernement a lancé, le 3 octobre à Brazzaville, un projet destiné à renforcer les administrations publiques, dont le secteur forestier et les industries extractives. La Banque mondiale a pour cela débloqué une enveloppe de vingt-deux milliards francs CFA.  

Le nouveau plan quinquennal pour lequel un accord de financement a été signé en juin 2017 entre la partie congolaise et le groupe de la Banque mondiale est intitulé Projet des réformes intégrées du secteur public (Prisp). Durant deux jours, des représentants des ministères sectoriels, du parlement, du secteur privé et de la société civile vont échanger sur ses principaux indicateurs.

Pour la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Ebouka-Babackas, il était important que les bénéficiaires du projet puissent se l’approprier. Ainsi, le Prisp est censé améliorer la ... Lire la suite


Économie
Mercredi 3 Octobre 2018 - 13:45

Installé dans le pays depuis 2003, la société de transfert d'argent fête cette année ses quinze années qui marquent également une longue période de collaboration avec la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopéco), à travers Sikar-Finance.

« Nous sommes partenaires depuis quinze ans, Money Gram nous accompagne bien sûr dans les produits mais également dans le développement du secteur postal à travers la société Sikar-Finance. Grâce à ce partenariat public-privé, nous réhabilitons nos bureaux de poste. D’ailleurs, nous allons ouvrir, dans quelques semaines, un nouveau bureau de la poste à Mossaka. Ce bureau est très demandé par la population », a reconnu la directrice générale de la Sopéco, Ludovique Mbossa.

Vingt gagnants de la Tombola MoneyGram

Ainsi, pour commémorer ses 15 ans de présence au Congo, MoneyGram a programmé plusieurs ... Lire la suite


Économie
Mardi 2 Octobre 2018 - 17:12

Le gouvernement central minimise l’impact de la dernière augmentation de 30 %  des produits pétroliers sur le reste de l’économie nationale, assurant en même temps que la commercialisation de ces produits sur l'ensemble du pays va évoluer dès 2019, avec la mise en service d’une raffinerie.

L’annonce sur la radio "Top Congo" du ministre en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika, de l’entrée en service prochaine d’une raffinerie  n’a suscité guère l’enthousiasme des consommateurs. Au cours d’un échange avec la rédaction de cette radio, Freddy E., un usager de la route, a pris le ministre au mot pour le contredire. « Il nous dit que l’Angola dispose des raffineries et la RDC n’en a pas. Plus loin, il rajoute que la RDC, sans raffinerie, vend son essence moins chère que l’Angola. Dans son communiqué officiel, il insiste même sur cette ... Lire la suite


Économie
Mardi 2 Octobre 2018 - 16:30

L’exécutif souhaite introduire dans la législation fiscale des « bonnes pratiques », conformes aux directives de la Cémac (Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) mais ces mesures incitatives aux investissements n’entreront pas en vigueur avant 2020.

Le cabinet en charge de rédaction du code général des impôts et du livre de procédures fiscales a rendu sa première copie, le 27 septembre dernier, à Brazzaville.

En effet, les experts du cabinet Ernst et Young devraient corriger les failles de l’actuel code, dont les dispositions sont considérées « obsolètes », « contradictoires » et « incohérentes ».   

Ils doivent concevoir, en lieu et place des anciennes dispositions, des chapitres innovants de nature à favoriser l’investissement et de proposer un livre de procédures fiscales qui prend en compte les ... Lire la suite


Économie
Mardi 2 Octobre 2018 - 13:30

L’événement initié par l’ONG Renatura Congo a réuni, le 28 septembre dernier, au Centre d’appui à la pêche artisanale de Pointe-Noire (Capap), à la plage de Songolo vers la Raffinerie, les acteurs du domaine autour de diverses activités.

Le festival de la mer a pour objectif de célébrer la mer et de valoriser le métier de pêcheur. Sa première édition, annonçant les couleurs de la Journée internationale de la mer, célébrée le 30 septembre, a mis à l’honneur les pêcheurs artisans. L’activité patronnée par le ministère en charge de la Pêche et de l’aquaculture a été organisée en partenariat avec l’ONG La Bouée couronne, l’Association des patrons pêcheurs artisans du Congo, l’Association pour l’autopromotion des initiatives communautaires de pêche ainsi que l’ONG américaine de la protection de la vie sauvage WCS.

Cette première ... Lire la suite


Économie
Lundi 1 Octobre 2018 - 18:30

À la place de l’actuel Onemo (Office national de l’emploi et de la main-d’œuvre) vont être créés une Agence congolaise pour l’emploi et un Fonds national d’appui à l’emploi et l’apprentissage. Les autorités entendent ainsi résoudre le problème des demandeurs d’emploi.   

L'Agence congolaise pour l’emploi s’occupera de la gestion de l’emploi salarié, une sorte d’intermédiaire entre le demandeur et le futur employeur. Quant au Fonds national d’appui à l’emploi et l’apprentissage, il se chargera d’encadrer puis financer l’auto-emploi pour les jeunes porteurs de projet de création d’entreprise. Cette solution est proposée à l’issue d’une enquête menée récemment à Brazzaville, Pointe-Noire et Dolisie par une équipe de professionnels de Pôle emploi, expertise France et de l’Onemo.

L’enquête conjointe, dont le rapport a ... Lire la suite


Économie
Lundi 1 Octobre 2018 - 17:00

Le document est rendu public à la faveur d'un atelier qui se tient du 1er au 3 octobre à Kintélé (banlieue nord de Brazzaville), dans le cadre de la réforme des régies financières en République du Congo initiée par le ministère de tutelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le nouveau cadre juridique et du système intégré de gestion des finances publiques vise la réforme, l’informatisation et l’interconnexion de toutes les régies financières afin de simplifier, moderniser et sécuriser la collecte des recettes et l’exécution des dépenses de l’Etat.

Cette ambition s’est concrétisée par la mise en œuvre du projet de réforme du système d’information dont le système intégré de gestion des finances publiques est un maillon essentiel. Ce nouveau projet est le pendant informatique du nouveau cadre d’exécution budgétaire.

Son implémentation ... Lire la suite


Économie
Lundi 1 Octobre 2018 - 14:00

La mission d’assistance technique de l'institution de Bretton Woods, prévue du 1er au 12 octobre dans la capitale congolaise, vise à renforcer les dispositifs techniques de préparation des prévisions macroéconomiques et budgétaires du pays.

Avec à sa tête le conseiller en gestion macro-budgétaire au Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international (MI) -Afritac Centre-, Séverin Yves Kamgna, l’équipe technique effectuera un diagnostic approfondi du fonctionnement du modèle macroéconomique du Congo avant d’y formuler des éventuels aménagements.

Du 27 au 31 août dernier, Afritac Centre a animé un séminaire régional sur la gestion des risques budgétaires. Ce centre régional du FMI basé à Libreville, au Gabon, invitait les Etats de la zone Afrique centre, dont le Congo, à faire l’inventaire de leurs risques budgétaires.

Pour cette ... Lire la suite


Économie
Samedi 29 Septembre 2018 - 17:25

La journée mondiale de la mer, célébrée la dernière semaine du mois de septembre, a coïncidé cette année avec les 70 ans de l’Organisation maritime internationale (OMI). À cet effet, le président de l’Association congolaise du droit maritime (Acodm), Erick Dibas-Franck, se félicite de l’apport multiforme de cette institution onusienne dans le développement des transports maritimes.

« L’Acodm salue les efforts consentis par l’OMI, depuis le naufrage, le 18 mars 1967, du navire Torrey Canyon. En vue d’une navigation sûre et des océans propres, les différents comités de l’organisation ont fait des propositions pertinentes de conventions maritimes internationales adoptées par son assemblée générale », a indiqué Erick Dibas-Franck.

Notons que l’OMI compte, entre autres, les comités juridiques, de sécurité maritime, de protection du milieu marin et ... Lire la suite


Économie
Samedi 29 Septembre 2018 - 16:45

À l’instar de Brazzaville et Pointe-Noire, les principales villes du pays produisent de plus en plus de déchets que les municipalités ont du mal à gérer. Dans un message délivré le 28 septembre, le ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Josué Rodrigue Ngouonimba, présente les nouvelles mesures.

Les mauvaises habitudes de certains habitants qui jettent leurs immondices derrière les habitations, dans la rue et les conduits d’eau, ne favorisent pas la politique d’assainissement. Malgré les mesures interdisant l’utilisation des sachets plastiques au Congo, le commerce de ces objets polluants prospère dans la clandestinité.   

C’est ainsi que dans son message, en prélude à la journée mondiale de l’habitat célébrée le 1er octobre cette année sur le thème « la gestion municipale des déchets solides », le ministre Josué ... Lire la suite

Pages