International


International
Mercredi 21 Novembre 2018 - 11:49

Le président par intérim d’Interpol, dont la candidature était « fermement » soutenue par les Etats-Unis face à un général russe, a été élu à Dubaï, le 21 novembre, à la tête de la plus importante organisation de police au monde pour un mandat de deux ans, a-t-on appris.

Kim Jong-Yang assurait l’intérim en tant que président d’Interpol depuis la « démission » subite de son ancien patron, Meng Hongwei, accusé de corruption en Chine et qui a mystérieusement disparu début octobre au cours d’un voyage dans son pays.

Les délégués d’Interpol ont élu le Sud-Coréen lors d’une assemblée générale après que la candidature du général de police russe, Alexandre Prokoptchouk, avait suscité une levée de boucliers aux Etats-Unis et des menaces de l’Ukraine et de la Lituanie de quitter l’organisation mondiale de police.

Le nouveau président élu ... Lire la suite


International
Mercredi 21 Novembre 2018 - 17:13

Dans le but d’encourager les gouvernants du monde entier à mener une action commune, capable de renforcer l’efficacité des opérations de maintien de la paix en Afrique, les membres du conseil de sécurité des Nations unies se sont réunis, le 20 novembre, à Genève pour échanger sur la question.   

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a précisé que cette rencontre est une occasion pour lui de rappeler que l’amélioration de l’efficacité du maintien de la paix dans cette région du monde est une responsabilité collective car, les problèmes de sécurité sur un continent représentent un risque pour le monde entier.

« A notre époque interconnectée, les problèmes de sécurité sur un continent représentent un danger pour le monde entier sans distinction de pays. Les facteurs qui alimentent les conflits en Afrique, notamment la pauvreté, le ... Lire la suite


International
Mercredi 21 Novembre 2018 - 13:21

Les  rapports de certaines agences du système des Nations unies font état d'une proliferation des armes en Afrique de l'Ouest, devenue la plaque tournante des réseaux criminels.

Selon l'ONU, quelque 500 millions d’armes légères illicites circulent en Afrique de l’Ouest. De même, l’OCDE a publié en 2018 un rapport inquiétant sur la prolifération des armes dans cette region. «Le trafic d’armes à feu alimente le commerce illicite, dans une région en proie aux groupes armés, aux conflits et au terrorisme», constate le rapport. L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (Unodc) dénonce également une circulation facile et sans contrôle des armes à feu dans cette partie du continent africain. Un trafic alimenté par les conflits armés en Libye en 2011 et au Mali en 2012, ''empirant'' la zone, selon l’Unodc qui souligne des capacités de stockage et ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 18:38

Le bassin Congo-Oubangui-Sangha avec son grand potentiel économique est le lieu d’un grand nombre d’activités économiques dont les industries chimiques et minières sont des sources de pollution des eaux.

Des analyses chimiques des eaux du fleuve Congo ont révélé la présence de nombreux éléments en concentration parfois relativement élevées avec une ampleur hétérogène dans la région. Les moyens de transport et les zones de stockage ne sont souvent pas conformes avec des normes et standards établis pour la prévention des risques de pollution des eaux dans le bassin. Le réseau des voies navigables du bassin sert au transport d’une grande part de la marchandise de la production industrielle et artisanale. En plus, les produits primaires et les composantes pour la production industrielle sont également transportés sur les voies d’eau du bassin. Les voies ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 16:07

Arrivé en tête de la course selon des résultats partiels du scrutin du 7 novembre, l’ancien président de la transition a dénoncé le manque de « transparence » de la commission électorale qui compile les résultats.

Selon les résultats provisoires publiés par la Céni, Andry Rajoelina a obtenu 39,19% des voix. Il est le troisième ancien chef d'Etat après Hery Rajoanarimampianina et Marc Ravalomanana à mettre en doute les résultats de la Céni.

Devant ces partisans réunis à son quartier général, Andry Rajoelina a expliqué pourquoi son score aurait dû être plus élevé. Le candidat numéro treize remet en cause le logiciel utilisé par la Commission électorale nationale indépendante pour comptabiliser les votes.

« Ce logiciel est truqué. On a fait en sorte que je ne monte pas à plus de 40%. Ils ont gonflé le nombre d'électeurs et réduit le nombre de votes ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 16:18

Après l’annonce de l’envoi d’une délégation de l’Union africaine (UA) au Gabon pour s’informer au sujet de l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba, hospitalisé à Ryad, en Arabie Saoudite, les autorités du pays ont assuré, le 20 novembre, que leur pays est « disposé, le moment venu », à la recevoir.

Le ministre des Affaires étrangères, Régis Immongault, a dit, dans un communiqué paru dans la presse le même jour dans la presse, qu’il était surpris « des voies étonnamment inhabituelles » de l’annonce de l’organisation continentale qui relève que la réception de la « mission d’information et d’écoute » pourra se faire « à une date qui sera convenue » par les deux parties.

Pour ce faire, le chef de la diplomatie gabonaise a souligné que la « solidité des institutions gabonaises n’est plus à prouver ». Il a aussi ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 14:35

L’ambassadeur d’Italie au Congo, Andrea Mazzella, a fait ses adieux, le 16 novembre à Brazzaville, au personnel de sa représentation diplomatique.  Une opportunité pour revenir sur la coopération entre les deux pays.

Après quatre ans d’exercice, le diplomate italien garde le souvenir d’un Congo épris d’une hospitalité « vraiment extraordinaire », un peuple chaleureux et solidaire. Pendant sa mission, l’ambassadeur d’Italie a noté une coopération encore plus dynamique notamment sur le plan économique.

« Nous avons fait la revue des infrastructures du Port de Pointe-Noire, du Chemin de fer Congo-Océan et de tous les réseaux de transport, de la logistique au Congo en renouvelant le Plan de transport national. Nous sommes arrivés à signer plusieurs contrats avec le Congo, des contrats qui attendent désormais l’accord en vue avec le FMI pour être ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 17:00

Le Mouvement des jeunes congolais pour la réflexion et l’Analyse (Modéra) que préside Daniel Oba a organisé, le week-end dernier dans les locaux du collège Gampo Olilou, une session de formation portant sur la Gestion axée sur les résultats du développement (GAR).

La formation qui s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’agenda des activités 2016-2018 du Mojecra concernait les animateurs des ONG, les représentants de la société civile et administrateurs œuvrant dans le secteur public. Elle avait pour objectif principal l’amélioration de leurs performances managériales pour les questions liées au développement. Ceci, pour permettre aux gestionnaires des structures étatiques et privées d’avoir la capacité en planification stratégique des activités, des programmes et projets.

Montrant aux participants le rôle et les avantages du concept de la Gestion ... Lire la suite


International
Mardi 20 Novembre 2018 - 11:13

En décembre prochain, le groupe français NGE va entamer les travaux de la centrale hydroélectrique de Natchigal, sur le fleuve de Sanaga, au Cameroun.

L'objectif est d'augmenter d’un tiers l’offre électrique du Cameroun, en proie au délestage. NGE, un groupe français, a obtenu le contrat de conception et de construction du barrage de Natchigal pour un montant de 400 millions d’euros. Cette centrale hydroélectrique est chargée de développer 420 mégawatts grâce à sept turbines. Puis, l'autre groupe français, EDF, aura la charge d'assurer son exploitation pour une durée de 35 ans, dans le cadre d'un partenariat public-privé. Le montant total du projet s’élève à 1,2 milliard d’euros et associe plusieurs institutions de développement (Banque mondiale, Banque africaine de développement, etc.) et quatre banques locales, pour la création de 1500 emplois ... Lire la suite


International
Lundi 19 Novembre 2018 - 14:33

Soupçonné de nombreuses exactions pendant la crise de 2014, Alfred Yekatom dit Rambo a été envoyé à la Haye en vue de comparaître devant la Cour pénale internationale(CPI).

Ce député, ex-chef rebelle visé par des sanctions de l’ONU, avait été arrêté le 29 octobre après avoir tiré deux coups de feu en pleine Assemblée nationale. Il aurait voulu manifester ainsi son mécontentement après l'élection du nouveau président de l'Assemblée nationale, Laurent Ngon-baba, en remplacement de Karim Meckassoua, destitué. Proche de ce dernier, Yekatom avait voté pour son maintien.

« On ne connaît pas encore les charges, elles sont sous scellés. Mais il est vraisemblable qu’il soit accusé de meurtres, pillages et recrutement d’enfants soldats, constitutifs de crimes de guerre et crimes contre l’humanité », estime Pierre Brunisso, qui dirige le bureau local de la ... Lire la suite

Pages