International


International
Lundi 3 Septembre 2018 - 15:30

L'enveloppe supplémentaire sera consacrée au développement économique du continent, a promis le président chinois, Xi Jinping, le 3 septembre à l’ouverture du 7e sommet Chine-Afrique, à Beijing.

Le soutien du géant asiatique comprendra notamment quinze milliards de dollars « d'aide gratuite et de prêts sans intérêts », a souligné le président chinois, alors que Pékin est volontiers accusé d'imposer à ses partenaires un endettement intenable via d'onéreux crédits.

En ouvrant d'un long discours le septième « Forum sur la coopération sino-africaine », Xi Jinping s'est ainsi montré soucieux de désamorcer les critiques grandissantes visant l'aide de Pékin aux pays en développement. Il a ainsi assuré mais sans préciser de calendrier ni de liste des Etats concernés, que la Chine « annulerait » une partie de la dette arrivant à maturité cette ... Lire la suite


International
Lundi 3 Septembre 2018 - 13:28

La majorité des juges du Tribunal a invalidé la candidature de l'ancien président à l'élection du 7 octobre prochain. Le Parti des travailleurs compte mettre tous les moyens à sa disposition pour contourner cette décision.

Quatre  juges du Tribunal supérieur éléctoral (TSE) sur sept au total se sont prononcés pour la disqualification de la candidature de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidentielle du 7 octobre. Sauf coup de théâtre - les juges pouvant revenir sur leur décision après le vote des deux derniers magistrats - l'ex-président, 72 ans, favori des sondages mais incarcéré depuis avril pour corruption, ne pourra pas briguer un troisième mandat.
Le Parti des travailleurs que dirige Lula va "lutter par tous les moyens pour garantir sa candidature" à  ce scrutin, a annoncé la formation après cette invalidation, qui a dénoncé "la violence commise" par ... Lire la suite


International
Samedi 1 Septembre 2018 - 14:30

Sous le label de la diplomatie, les Etats-Unis, le Royaume-uni, l’Allemagne enchaînent des visites sur le continent africain. Tous veulent se tailler la part du lion, à l’instar de la Chine, qui a déjà pris ses racines dans une coopération gagnant-gagnant.

La bataille diplomatique entre les grandes puissances autour de l’Afrique n’est qu’à ses débuts, chacun veut marquer son territoire pour affirmer sa suprématie. Un engouement qui s’explique par le seul fait de la richesse que regorge ce continent quasi-inexploité, son potentiel humain et son marché qui offrent plusieurs opportunités.

Le continent nor est actuellement au cœur d'un combat de positionnement de la part de grandes puissances internationales, alors que le monde s’engage dans une nouvelle guerre qui, cette fois, est commerciale. Toutes veulent jouer la carte de l’aide au développement pour ... Lire la suite


International
Samedi 1 Septembre 2018 - 17:30

Les deux figures politiques sont quasiment hors de la course pour le scrutin présidentiel de février 2019 dans le pays. La condamnation de l’un et l’exclusion sur les listes électorales de l’autre ont mis au rouge leur espoir de briguer la magistrature suprême.

Le 31 août, Khalifa Sall comme Karim Wade ont chacun essuyé un revers judiciaire. Le premier, lun des principaux opposants au pouvoir de Dakar, a vu sa peine de cinq ans de prison pour escroquerie sur les deniers publics confirmée par la Cour d'appel et vient d'être révoqué de ses fonctions de maire de Dakar par décret du chef de l'Etat. L'ambition présidentielle de Khalifa Sall demeure de fait à la merci de la justice.

Une révocation dénoncée par plusieurs défenseurs des droits de l’homme. « C'est catastrophique à ce stade de la procédure que le président Macky Sall prenne un décret pour ... Lire la suite


International
Samedi 1 Septembre 2018 - 17:23

La Cour d'appel de Séoul vient de condamner à vingt cinq ans de détention l'ancienne présidente sud-coréenne, destituée en 2017 dans un scandale de corruption et d'abus de pouvoir.

Park Geun-hye, 66 ans, est la première femme élue présidente en Corée du Sud. Elle a été  arrêtée en mars 2017 pour une série d'accusations qui ont mis en lumière les accointances troubles entre le pouvoir politique et les grands conglomérats familiaux. L'ancienne présidente sud-coréenne avait été condamnée en avril en première instance à  vingt-quatre années de détention. La chute de Park Geun-hye, présidente conservatrice, avait provoqué des manifestations monstres dans tout le pays, permis l'alternance et l'élection de Moon Jae-in (centre-gauche) qui a contribué au rapprochement en cours entre les deux Corée.

L'affaire avait permis de révéler l'influence sur la ... Lire la suite


International
Jeudi 30 Août 2018 - 14:15

Le secrétaire général de l’ONU veut que les différends soient réglés de manière pacifique à travers le monde. Aussi a-t-il lancé cette invite, le 29 août, à l’occasion d’un débat au Conseil de sécurité, consacré à ce sujet.

« Une médiation réussie et le règlement pacifique des différends exigent une compréhension profonde des dirigeants et de leurs groupes - et une volonté politique forte », a déclaré le chef de l’ONU. Il a souhaité, à l’avenir, que davantage de femmes soient impliquées dans les processus de paix ainsi que les jeunes qui sont « des agents cruciaux du changement et des avocats pour la paix ».

Citant un grand nombre d’acteurs – jeunes militants, organisations de femmes, dignitaires religieux – qui jouent un rôle de médiation, de l’Afghanistan au Zimbabwe, Antonio Guterres a indiqué : « Nous devons trouver de ... Lire la suite


International
Jeudi 30 Août 2018 - 14:45

La rencontre se tiendra du 3 au 4 septembre, à Beijing, après celle qu'a abritée pour la première fois le continent africain, en 2015 en Afrique du Sud. Elle sera l’occasion d’impulser une nouvelle dynamique aux relations entre les deux parties.

Organisé sur le thème « Construire ensemble une communauté de destin sino-africaine encore plus forte » pour répondre aux nouveaux besoins en matière de développement du continent africain, le forum ouvrira de nouvelles opportunités de coopération entre les deux parties, dans le cadre de l’initiative chinoise de « La Ceinture et la route ». Il s’agira d'élaborer de nouveaux plans de coopération gagnant-gagant en rapport avec l'Agenda 2030 de l'ONU pour le développement durable, l’Agenda 2063 de l’Union africaine et les stratégies de développement national des pays africains.

Parmi les buts que les ... Lire la suite


International
Jeudi 30 Août 2018 - 15:00

Burundi

L'Assemblée nationale et le Sénat ont approuvé une nouvelle Commission électorale nationale indépendante (Céni), en l'absence de l'opposition parlementaire qui estime n'avoir pas été consultée. Cette nouvelle Céni, conforme à la nouvelle Constitution du Burundi de mai 2018, voit ses membres passer de cinq à sept et a été adoptée à la majorité absolue (au lieu de la majorité qualifiée des 3/4 exigée par la Constitution de 2005), pour obliger le pouvoir à en négocier la composition avec son opposition parlementaire. La mise en place d'une nouvelle Céni sans aucun consensus et avant la conclusion du dialogue interburundais de sortie de crise est, selon un diplomate en poste dans ce pays, un mauvais signal lancé par le gouvernement burundais. Les prochaines élections générales au Burundi sont prévues en 2020 et le président, Pierre Nkurunziza, a ... Lire la suite


International
Jeudi 30 Août 2018 - 12:15

Le texte a été paraphé sous l'égide de Moscou, le 28 août à Khartoum (Soudan), par trois groupes armés de l'ex-coalition à majorité musulmane de la Séléka ainsi qu'un groupe antibalaka, prétendant défendre les chrétiens. 

En parallèle de la médiation officielle menée par l’Union africaine (UA), la Russie et le Soudan ont organisé une rencontre entre différents groupes armés opérant en Centrafrique. Parmi les signataires de la déclaration  dite d'entente: le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique ( mené par Noureddine Adam), l'Union pour la paix en Centrafrique ( dirigée par Ali Darassa) et le Mouvement patriotique pour la Centrafrique (de Mahamat Al-Khatim). Le groupe armé conduit par Maxime Mokom, l'un des principaux leaders antibalaka, est aussi signataire.

Très présent diplomatiquement depuis plusieurs mois en République ... Lire la suite


International
Jeudi 30 Août 2018 - 12:30

Les restes des combattants des deux ethnies, exterminées durant la période coloniale, ont été rendus à leur pays le 29 août. Un geste jugé cependant insuffisant par leurs descendants qui exigent des excuses officielles de Berlin.

Dans une volonté de réconciliation, dix-neuf crânes, des ossements divers et un scalp pris par les forces coloniales allemandes en 1904 ont été remis, lors d'une cérémonie religieuse à Berlin, à une délégation namibienne conduite par la ministre de la Culture, Katrina Hanse-Himarwa. Ces restes étaient jusqu'ici possédés d'universités, de musées et de collections privées en Allemagne.

Lors de la remise, la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Michelle Müntefering, a demandé « le pardon du fond du cœur ». Le 27 août, elle avait déjà estimé que l'Allemagne avait « encore fort à faire » pour assumer son passé ... Lire la suite

Pages