International


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:30

À en croire le ministre sénégalais de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, la culture est source de sentiment national ; elle structure la société, ce sont des savoirs, des savoir-faire et du savoir-être. Sa transmission devient un faire-savoir, une source d’existence. Il précise que dans la culture, il existe un ensemble de comportements qu’il faut identifier pour le renforcement de la structure du groupe

Les comportements sont un soutien à la culture, ce qui la récompense

Abdoul Aziz Mbaye indique que tout sentiment d’interdit affaiblit le groupe, et qu’une société est aussi régie par une grille de mérite, ce qui implique la récompense. C’est le cas des soldats. Et tout comportement humain concourt à sa préservation. Mais, ajoute-t-il, la culture est également le lieu de spécialisation de la société, la base même de notre économie et de notre relation avec ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:36

De l’avis de plusieurs analystes, l’histoire des peuples s’écrit dans l’approche froide et lucide des grands moments qui composent leurs mémoires. Et quand vient le temps de mémoire, il est toujours impérieux de commémorer en pensant à ce qui est passé, passe et passera dans un net souci de transmissibilité. Certes, l’écriture de l’histoire est interprétation de ce qui advient effectivement. C’est probablement sur la base de réception de ce qui arrive effectivement que la commémoration s’inscrit dans un à-venir, manière de porter l’héritage du passé sur les vagues d’un futur encore opaque.

Voici déjà sept années qu’a été érigé dans la pierre un mémorial en l’honneur d’un homme venu d’ailleurs, Pierre Savorgnan de Brazza (1852-1905). À lui seul, il représente un fragment de l’histoire du Congo, du Gabon, de la France, de ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:35

Les Dépêches de Brazzaville : Comment se porte l’entrepreneuriat africain aujourd’hui ?
Patrick Sevaistre :
Contrairement aux idées reçues, on crée des entreprises assez facilement en Afrique. Mais celles-ci ont des durées de vie limitées, car le cap des deux à trois premières années est particulièrement difficile à passer. De nombreux entrepreneurs abandonnent leur projet en cours de création en raison de la pression exercée par leur environnement et par la priorité donnée à la couverture des dépenses familiales. Cela est particulièrement vrai pour les jeunes entrepreneurs qui ont souvent dû emprunter pour financer leur formation et qui ont une pression pour rembourser rapidement leur emprunt dès la fin de leurs études.
Parmi les contraintes qui s’opposent à l’entrepreneuriat, on peut citer un environnement peu favorable notamment de la part de ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:35

L’Afrique en général et le Congo-Brazzaville en particulier sont aujourd’hui régis par des règles et normes presque intégralement européennes et internationales, qui évoluent sans cesse. Ces régulations de toutes natures déterminent les marchés africains et fixent les types de gouvernance de leur organisation

Les normes en Afrique ne sont jamais innocentes. Que leurs auteurs cherchent à devancer la concurrence, à la freiner, ou à exporter des contraintes, elles participent à l’atteinte des objectifs fixés par la guerre économique que se livrent les puissances du monde dans leur course au leadership en Afrique. Les régulations peuvent faciliter les affaires des multinationales ou au contraire, limiter les accès à des pays dans leur zone de confort économique (la zone franc, par exemple).

Elles transportent des approches techniques, financières, juridiques, de ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:34

La charte africaine des transports maritimes a été initialement adoptée en 1994 à Addis-Abeba par l’organisation de l’unité africaine (OUA) devenue l’Union africaine (UA). Elle n’est jamais entrée en vigueur. Toutefois, elle a été révisée et approuvée définitivement par le conseil exécutif de l’Union réuni à Kampala en Ouganda en juillet 2012

À ce jour les États ci-après ont ratifié cette charte : le Bénin, l’Éthiopie, le Togo, l’île Maurice, le Gabon et, depuis le 16 octobre 2013, le Congo. Pourquoi l’Afrique a-t-elle attendu si longtemps avant de s’approprier une question de grande importance et de constante actualité ?

Les transports maritimes sont un enjeu majeur du développement économique. Leur maîtrise est devenue un défi primordial dans un continent dans lequel trente-neuf États sont côtiers, avec un littoral de 31 000 ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:32

Les Dépêches de Brazzaville : Pierre-Antoine Balu, vous êtes consultant associé de PwC France et Afrique francophone. Votre dernière étude, Africa Business Agenda, réalisée auprès de plus de 300 dirigeants africains, plutôt confiants en l’avenir, fait état des priorités et des préoccupations de ces derniers. Pourriez-vous nous donner leurs trois priorités et leurs trois préoccupations ?
Pierre-Antoine Balu :
Il faut d’abord souligner que les dirigeants africains affichent une grande confiance dans la croissance de leur entreprise et du continent africain. Leur première priorité, c’est d’accroître leur clientèle au travers du développement de nouveaux produits et services. En effet, les dirigeants s’inquiètent de l’arrivée de nouveaux entrants sur leur marché et innovent pour se démarquer. Leur deuxième priorité, c’est d’améliorer leur ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:30

L’Afrique est sur le point de décoller, et tous les indicateurs des agences de développement l’indiquent : taux de croissance moyen de 5,5%, montée en puissance d’une classe moyenne solvable (la population urbaine solvable est passée de 25 millions en 1980 à près de 100 millions en 2010). D’après la Cnuced, les investissements directs étrangers en Afrique ont été multipliés par sept entre 2000 et 2008 pour atteindre un record de 62 milliards de dollars

Pour que cette croissance soit porteuse de développement, donc de création de richesses et d’emplois, il faut que les réformes structurelles engagées sur le continent dans le cadre de l’Ohada, outil technique d’intégration économique, fassent société. « Faire société, c’est, de manière plus exigeante, vouloir se dépasser pour s’engager ensemble, dans un projet commun, et agir ensemble », pour ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:30

La chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Pointe-Noire (CCIAMPN), en République du Congo, et la chambre de commerce et d’industrie de Paris et d’Île-de-France (CCIPIDF) ont inauguré le 27 mai 2013 la première École supérieure de commerce et d’industrie du Congo (Escic) dans le cadre d’un partenariat consulaire qui s’inscrit dans le principe de coopération pour un développement économique local par la formation des ressources humaines hautement qualifiées

À partir d’une enquête réalisée auprès d’entreprises de toutes tailles ressortissantes du bassin économique de sa circonscription, la CCIAMPN avait identifié des besoins en compétences dans tous les secteurs d’activité et dans tous les domaines des métiers notamment en maintenance industrielle, contrôle de gestion, qualité-sécurité-environnement (QSE) et en ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:29

L’importance de statistiques fiables n’est plus à démontrer. L’amélioration de l’organisation et de la gestion des systèmes statistiques nationaux (SSN) est devenue une exigence pour faire face à la forte demande statistique requise par l’agenda du développement

Plusieurs initiatives ont vu le jour au cours de la décennie 2000 tant au niveau international que régional, telles que la deuxième table ronde internationale sur la gestion du développement axée sur les résultats tenue à Marrakech au Maroc en 2004, la charte de la statistique d’Accra, et les stratégies nationales de développement de la statistique (SNDS). Toutes ces initiatives consacrent la mise en place de cadres organisationnels appropriés des activités et le renforcement de la coordination statistique, en créant une synergie entre les différents intervenants pour des systèmes statistiques ... Lire la suite


International
Vendredi 6 Décembre 2013 - 10:29

Bruno Cavalié, vous êtes un spécialiste en la matière. Qu’est-ce au juste qu’un partenariat public-privé, ou plus simplement un PPP ?
Le PPP est le contrat par lequel une personne publique confie à un partenaire privé la réalisation d’un ouvrage, équipement ou bien immatériel nécessaire à un service public. Elle peut également le charger de fournir des prestations de services. Les investissements doivent être financés au moins majoritairement par le partenaire privé. Les risques d’exécution doivent être identifiés et répartis entre les partenaires avec l’idée de base que chaque risque doit être assumé par celui le plus à même de le faire, afin d’optimiser le coût de l’opération.

De quelle façon le partenaire privé est-il rémunéré ?
Le partenaire privé est rémunéré pendant toute la durée du contrat avec des objectifs de performance ; ... Lire la suite

Pages