International


International
Mardi 10 Février 2015 - 18:45

La question sera débattue lors de la troisième séance de la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie (African ministerial conference on meteorology, Amcomet)   qui se déroule  au Cap-Vert du 10 au 14 février.

Les ministres en charge de la météorologie en Afrique se rencontrent pour coordonner et accélérer les efforts régionaux déployés en vue de renforcer la résistance face aux phénomènes météorologiques extrêmes et de s’adapter au changement climatique, indique un communiqué de presse. Cette réunion, indique-t-on, sera essentiellement axée sur l’amélioration des services météorologiques et climatiques, dont l’importance est vitale pour la sécurité alimentaire, la gestion de l’eau, la réduction des risques de catastrophe et la santé, ainsi que pour certains secteurs économiques essentiels tels que, notamment  ceux des ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 16:15

 Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a jugé indispensable, pour les États, des gouvernements forts qui travaillent pour le bien-être collectif.

 « Les gens à travers le monde réclament plus que jamais davantage de transparence, de responsabilisation et de démocratie. Les gouvernements qui répondent à ces appels seront forts.», a souligné Ban Ki-moon, ce 9 février, lors du sommet sur la gouvernance à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Pour Ban Ki-moon, il ne suffit pas seulement de gérer les situations de crise, mais de les anticiper. «Nous avons tous été choqués par le récent regain du terrorisme et d'extrémisme violent. Nous devons lutter contre la marginalisation et l'exclusion qui alimentent la radicalisation. Les dirigeants doivent écouter leurs peuples, en particulier les femmes qui ne sont pas traitées à égalité alors qu'elles ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 15:15

L’annonce en a été faite le 8 février par le ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, au cours d’une rencontre avec les ambassadeurs des pays de l’Union européenne (UE).

Abdelkader Messahel a précisé que, cette conférence se penchera sur l’élaboration d’un projet de protocole additionnel à la convention sur le terrorisme qui sera soumis aux Nations unies. Il a en outre rappelé que la tenue de cette conférence a été décidée par le sommet du Conseil de paix et sécurité de l’UA qui s’est tenu en septembre dernier à Nairobi, au Kenya.

Le ministre délégué a souligné, à cet effet, que la lutte antiterroriste  constitue un « axe majeur » de la diplomatie algérienne, car a-t-il dit, le retour à la stabilité et à la sécurité est « un impératif pour la relance du développement économique et ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 15:05

 En mission à Juba avec l'acteur américain Forest Whitaker, la cheffe de l'humanitaire de l'ONU, Valérie Amos, a appelé la communauté internationale à mettre la main dans la poche afin d’éviter un drame humanitaire dans ce jeune pays.

 « Je suis en visite au Soudan du Sud avec l'envoyé spécial de l'Unesco, Forest Whitaker. Nous voulions vérifier de nos propres yeux les conséquences de la crise actuelle sur le quotidien des gens pris au piège par les combats », a déclaré Valérie Amos lors d'une conférence de presse le 9 février.

« Plus de 2,5 millions de personnes dans le pays ont actuellement un besoin urgent d'assistance alimentaire, y compris des milliers d'enfants souffrant de malnutrition. », a lancé la cheffe humanitaire de l’ONU.

Selon Valérie Amos, le retour de la paix est le vœu du peuple Sud soudanais, « il en a assez de vivre dans la peur. ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 12:27

 Les militaires français engagés en Centrafrique dans le cadre de l’opération Sangaris, portent des « blessures invisibles », notamment des syndromes de stress post-traumatique, à en croire, un rapport d’information publié par deux députés français.

 Ce type de choc remarquable pendant la Première guerre mondiale, n’a été reconnu qu’en 1992 en France comme blessure de guerre. En 2011, suite à l’engagement militaire français en Afghanistan et son impact sur l’opinion publique, des centres d’accompagnement des blessés psychiques ont vu le jour, notamment à Chypre et à Dakar.

 Par contre, pour l’opération Sangaris 1 lancée en décembre 2013, aucune structure équivalente n’était prévue, « alors que les opérations dans ce pays étaient particulièrement éprouvantes », ont regretté les deux auteurs du rapport, les élus Olivier Audibert- ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 11:00

Les représentants du gouvernement et des six groupes armés du Nord vont se retrouver, le 11 février, dans la capitale algérienne pour tenter d’obtenir un accord de paix.

« Nous y allons dans un état d’esprit toujours confiant mais en même temps conscient de la gravité de la situation sur le terrain », a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères Abdulaye Diop. Le chef de la délégation du gouvernement malien a ajouté par ailleurs qu’avant leur départ pour Alger, « les autorités de Bamako ont échangé avec la classe politique et la société civile sur le projet de préaccord ».

Depuis juillet 2014, le pouvoir de Bamako et les six mouvements armés du Nord ont mené quatre rounds de discussions dans la capitale Alger afin de ramener la paix dans le nord du Mali. La dernière session des négociations qui s’était achevée en novembre dernier a ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 10:45

L’ambassadeur des États-Unis au Cameroun, Michael S. Hoza, a déclaré le 9 février que la tête du chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a été mise à prix pour 3,5 milliards de FCFA, soit plus de 5,3 millions d’euros.

Pour le diplomate américain, les États-Unis ont mis à prix la tête du chef rebelle parce que la secte islamiste est devenue « synonyme de terrorisme planétaire et d’islamisme fanatisé et barbare ». « En dehors des manifestations et de violence physique, a poursuivi l’ambassadeur, les djihadistes nigérians encouragent aussi la violence morale, en demandant aux peuples de renoncer à leur identité. Or, en se portant garant des vérités religieuses contre des innocents, Boko Haram exige ouvertement l’intolérance à travers un Islam frelaté. Cela est impardonnable ».

Pour faire face aux violences de Boko Haram, le président camerounais ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 10:58

Le 8 février, l’enlèvement de plus de 200 lycéennes nigérianes de Chibok par Boko Haram a fait 300 jours. Le même jour, la jeune pakistanaise prix Nobel de la paix, qui avait très tôt condamné le rapt des jeunes filles par la secte islamiste, a appelé à une action urgente pour les libérer.

« Alors que nous marquons l’anniversaire tragique du 300e jour de captivité de ces centaines de lycéennes kidnappées, j’appelle le monde entier à demander avec moi à ce qu’on agisse d’urgence pour libérer ces jeunes filles héroïques », a déclaré Malala Yousafzai dans un communiqué.

La jeune pakistanaise a souhaité que la communauté internationale conjugue des efforts pour libérer ces héroïnes. Estimant que leur enlèvement avait mobilisé  les médias du monde entier, Malala Yousafzai a déploré que leur situation tombe maintenant peu à peu dans ... Lire la suite


International
Mardi 10 Février 2015 - 10:00

La capitale de la  Suisse abrite depuis le 8 février une réunion des représentants de plus de 190 États pour un projet d'accord climatique.

C'est un long marathon qui s'installe. Il doit conduire à un accord à la fin de l'année 2015 à Paris. Ce sont les seules négociations prévues avant le dépôt des positions nationales attendues avant la fin du mois de mai 2015. La priorité est de faire des trente-neuf pages négociées à Lima (Perou) un texte plus fluide, plus concis et plus cohérent, ont indiqué les deux coprésidents de la conférence annuelle, l'Américain Daniel Reifsnyder et l'Algérien Ahmed Djoghlaf.

Des négociations plus politiques que techniques

Mais ces négociations s'annoncent beaucoup plus politiques que techniques. La France ayant comme premier objectif d'arriver à un vrai texte de négociation « court, bien structuré », assure-t-on du ... Lire la suite


International
Lundi 9 Février 2015 - 18:00

Abordé concomitamment avec son homologue russe à Brazzaville, l’ambassadeur du Congo en Russie a estimé que le business semble être le parent pauvre de la belle épopée des relations Russo-congolaises qui ont célébré, l’année dernière, leur 50e anniversaire.

Les Dépêches de Brazzaville : En tant qu’ambassadeur de la République du Congo en Russie, quel intérêt placez-vous dans cette journée commémorative du 10 février ?   

Aimé Clovis Guillond : Je voulais d’abord remercier l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo qui a bien voulu m’associer à cet échange. En effet, nos deux pays entretiennent de parfaites relations aussi bien au plan bilatéral que multilatéral. En ce qui concerne notre coopération militaire, économique et scientifique, les deux pays sont liés par des accords. À un moment où la Russie traverse une période ... Lire la suite

Pages