Politique


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 19:45

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) affirme avoir enregistré plus de 45 millions d'électeurs pour une population totale estimée entre 70 et 90 millions.

L'opposition remporterait l'élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) face au camp du président sortant, Joseph Kabila, si elle avait lieu ces jours-ci, d'après des sondages présentés, vendredi dernier, par des experts étrangers à neuf mois de l'échéance électorale du 23 décembre. Le Bureau d'études, de recherches et de consulting international (Berci, tenu par des proches du porte-parole de l'opposant Moïse Katumbi) et le Groupe d'experts du Congo  de l'université de New York ont "conduit une série de sondages d'opinion politique représentatifs à l'échelle nationale à travers la RDC en février 2017, août 2017, novembre 2017 et janvier-février 2018", ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 19:30

En dépit des critiques, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) défend mordicus le recours aux outils qu'il a fait venir en surfant notamment sur la réduction du temps de vote et du coût global des élections.  

On n’est pas encore sorti de l'auberge concernant la controverse suscitée autour du recours par la Céni à la machine à voter. Des voix ne cessent de s’élever tant dans l'opinion que dans la classe politique, du moins parmi les opposants, pour remettre en  cause la fiabilité de ces machines. La dernière mise en garde du gouvernement de la Corée du Sud où sont fabriqués ces outils est venue quelque peu recadrer un débat passionné où les uns et les autres sont restés cabrés sur leurs positions. En fait, Séoul a dûment expliqué au fabricant - l'entreprise Miru Systems -  les risques potentiels en cas d’exportation ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 18:30

Dans les milieux proches du Premier ministre, l’on annonce la sortie officielle imminente d'un regroupement politique en sa faveur dont l’objectif est d'affronter le seuil retenu dans la loi électorale.

Les Congolais sont appelés à se familiariser avec un nouveau sigle dans leur environnement politique, à savoir A 13 (Alliance de treize partis), une nouvelle plate-forme électorale bâtie autour de la personne de Bruno Tshibala. C’est Roger Lumbala, président du RCD/N et proche de l’actuel Premier ministre qui a donné l'information, le 4 avril à Kinshasa, à l'occasion d'un point de presse. Cette structure vient ainsi élargir le cercle des regroupements politiques à la veille de la convocation du corps électoral.

Composé de treize partis politiques alliés cristallisés autour de l’UDPS/Tshibala qui passe pour le parti phare de la plate-forme, l’objectif ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 19:30

Les questions d’intérêt commun entre les parlements congolais et panafricain ont été au centre des entretiens, le 3 avril à Brazzaville, entre le président du Sénat, Pierre Ngolo, et le président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang.

« Nous avons abordé la question de la prochaine session spéciale du parlement panafricain de mai prochain et dont le message sera délivré au président de la République. Vous savez que le parlement panafricain tient ses sessions ordinaires en Afrique du Sud.  Celle de mai est historique et nous voulons que la présence du Congo soit effective », a déclaré Roger Nkodo Dang.

Outre cette question, les deux personnalités ont également débattu de la ratification des instruments juridiques, la transformation du parlement panafricain en un organe législatif ainsi que de  l’approche de l’élaboration des lois qui seront ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 17:24

D’après le ministre provincial de l’Intérieur, toute demande d’autorisation devra dorénavant être sujet d’analyse approfondie de la part du gouvernement provincial et des services de sécurité qui lui sert de conseil.

Alors que nombreux étaient les congolais qui avaient cru en la décision de la ministre des Droits humains de lever la mesure portant suspension des manifestations publiques sur le territoire national, le ministre provincial de l’Intérieur de la ville-province de Kinshasa est venu tout chambouler. D’après cette autorité urbaine qui s’est exprimée à la presse le 3 avril, Kinshasa n’est pas concernée par cette mesure gouvernementale que la ministre Marie Ange Mushobekwa avait solennellement annoncée, le 20 mars dernier, à la tribune du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. A en croire Emmanuel Aketi, Kinshasa n’a jamais levé cette ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 16:45

 Le gouvernement apportera dorénavant son soutien à tout citoyen faisant objet des poursuites judiciaires devant les juridictions internationales, peu importe la nature des griefs requis contre lui.

Le texte a été défendu devant la chambre basse du parlement, le week-end dernier, par le ministre de la Justice, des droits humains et des peuples autochtones, Aimé Ange Wilfrid Bininga. Justifiant son importance, il a expliqué: « Le texte prévoit de garantir les droits des citoyens congolais traduits en justice à l’étranger. Il s’agit de préserver leurs droits fondamentaux liés à la présomption d’innocence et au traitement dégradant. Car même lorsqu’il est poursuivi pour trafic de drogue, d’humains, d’atteinte à la sureté de l’Etat, ou de participation au terrorisme, le citoyen congolais n’a pas perdu sa nationalité et est en droit d’être ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 16:00

A près de huit mois des élections générales, l’ONG de promotion et de défense de la liberté de la presse, Freedom for journalist (FFJ), se dit inquiète de la confiscation de la liberté d'expression  dans le pays.

Un monitoring de FFJ, rendu public le 3 avril, revèle que la "Voix du Katanga", une télévision émettant à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, est fermée depuis le 11 mars 2016. Cet organe de presse appartient à Gabriel Kyungu, président de l’Union nationale des fédéralistes du Congo, membre du groupe de sept partis nommé G7, qui ont quitté la majorité en septembre 2015 pour rejoindre l’opposition. Il y a également "Mapendo" et "Nyota", deux médias de Moïse Katumbi, actuellement opposant au président Kabila et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2018. "Jua Lubumbashi Télévision", appartenant à Jean-Claude Muyambo, un ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 15:00

Le Parti de Jean-Pierre Bemba estime que la position prise par l'État congolais cache une manœuvre d’utiliser, pour la énième fois, le prétexte des contraintes budgétaires comme alibi de report des scrutins tant attendus.

 

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) est monté au créneau pour dénoncer le refus, par le gouvernement congolais, de recourir à l’apport extérieur dans le financement des élections prévues pour le 23 décembre.  Dans un communiqué du 31 mars signé par sa secrétaire générale, Me Eve Bazaïba Masudi, le MLC se dit stupéfait d’apprendre que la République démocratique du Congo (RDC) avait, d'une part, renoncé à tout apport financier de la communauté internationale au profit du processus électoral en cours et, d'autre part, refusé de participer à la conférence des donateurs prévue pour le 13 avril à Genève, pour la levée des ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Avril 2018 - 18:20

Lors d’une causerie-débat organisée le 31 mars,  le personnel féminin de l’Assemblée nationale a affirmé qu’il dispose de l’expertise nécessaire en matière agricole, capable de contribuer à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

Cinq thèmes ont été développés par des spécialistes congolais en la matière au cours de la causérie-débat.  Georgette Dangou, première femme ingénieure agronome au Congo, a exposé sur « L’importance du mouvement coopératif en milieu rural ». Elle a fait savoir que les femmes rurales congolaises sont d’un appui important dans le développement agricole du pays, mais aussi dans le processus d’atteinte à l’autosuffisance alimentaire. Ces femmes, selon elle, travaillent le plus souvent en coopérative, dans le but d’accroître leurs rendements agricoles qui restent malheureusement toujours faibles.

Exposant, ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Avril 2018 - 16:32

La formation poilitique de Moïse Moni Della sollicite du doyen de l’Afrique centrale son attention particulière pour éviter au pays de Lumumba un avenir sombre, à l’approche des élections générales prévues pour le 23 décembre.

Dans une correspondance du 29 mars dernier, le parti Conservateurs de la nature et démocrates (Conadé) félicite le président de la République du Congo, Denis Sassou N'Guesso, pour son implication dans les différentes crises qui sévissent dans des pays africains, particulièrement en République démocratique du Congo (RDC°, ainsi que pour la pacification « contre vents et marées » de son propre pays. Ce parti rémercie également le président Denis Sassou N'Guesso pour avoir accordé l’asile à son président, Moïse Moni Della, alors membre de l’UDPS et représentant de cette formation politique au Congo-Brazza, pour lui avoir ... Lire la suite

Pages