Politique


Politique
Samedi 3 Août 2013 - 16:15

La grande marche sportive organisée par les femmes du Parti congolais du travail (PCT) le 3 août à Brazzaville visait à exprimer de façon unanime leur adhésion à la tenue de leur congrès constitutif du 7 au 10 août

Plusieurs centaines de femmes militantes du PCT ont pris part à cette marche sportive du rond-point Moungali au stade Saint-Denis à Mpila, en passant les avenues de la Paix et de France. La marche initiée par Inesse Elenga Ingani, soutenue par Esther Ngayama, présidente du comité d’organisation du congrès, et d’Arlette Soudan Nonaut, toutes membres et militantes aguerries de ce parti, visait deux objectifs.

Il s’agissait d'abord de sensibiliser l’opinion et marquer en grande pompe leur adhésion massive à la tenue imminente du congrès du 7 au 10 août au palais des Congrès. Congrès à l’issue duquel une nouvelle organisation féminine, jugée ... Lire la suite


Politique
Samedi 3 Août 2013 - 16:00

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Dambert René Ndouane, s’est entretenu le 2 août à Brazzaville avec une délégation du Pnud conduite par Benoît Lebot et des représentants du Beijing Institute of Architectural Design chargé de réaliser l’étude de faisabilité du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale

Avec la délégation du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), les entretiens  ont porté sur la problématique des énergies renouvelables. Il s’agit, comme l’a souligné  le conseiller en énergie et environnement du Pnud, Benoît Lebot, de les promouvoir comme instrument du développement. L’énergie, a-t-il déclaré, c’est le développement, et le Pnud, qui s’occupe des questions de développement, est intéressé  par tous ces  instruments pour accompagner le développement économique ... Lire la suite


Politique
Samedi 3 Août 2013 - 14:37

La coordination de la société civile de la province ne supporte plus les atermoiements de la Brigade d’intervention à lancer l’offensive contre les groupes armés et se dit prête à se désolidariser d’elle si jamais elle restait figée dans cette attitude. Elle désapprouve, par ailleurs, le tracé de la zone de sécurité telle que définie par la Monsuco.   

 

Après l’expiration le 1er août de l’ultimatum lancé par la Monusco contre tout porteur d’armes ne faisant pas partie des forces nationales de sécurité autour de la ville de Goma et Sake, la population du Nord-Kivu a désormais l’œil rivé sur la Brigade spéciale d’intervention de qui elle attend une action militaire d’envergure contre les groupes armés. Visiblement excédée par les exactions récurrentes des forces négatives dans les territoires sous leur contrôle, la coordination de la ... Lire la suite


Politique
Vendredi 2 Août 2013 - 17:07

La volonté des ex-combattants d’intégrer le Parti congolais du travail (PCT) en vue de lutter pour le maintien de la paix au Congo laisse perplexe l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads)

Cette formation politique a réagi dans une déclaration suite à la création de la Dynamique pour la paix, une association d'ex-combattants. Réunissant trois-cents cinquante Cocoyes et Mambas de guerre, cette mutuelle a été créée le 27 juillet à Dolisie en présence du ministre des Affaires foncières. « Le Niari avait adhéré à la paix sans arrière-pensée, et les faits ont démontré que la paix s’est effectivement enracinée dans cette partie du pays depuis 2000. La paix n’est plus une conquête dans le département du Niari, mais une réalité qu’il sied de capitaliser par la création d'emplois sains. Toute perturbation de cette paix chèrement acquise ... Lire la suite


Politique
Jeudi 1 Août 2013 - 18:00

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo, dressera au cours de cette séance de travail, le 5 août, une liste exhaustive des maux qui minent la presse écrite privée congolaise

Cette rencontre intervient après la visite que Philippe Mvouo a effectuée le 1er août dans une quinzaine d’organes de presse écrite installés à Brazzaville. Au terme de cette ronde, le président de l’institution de régulation des médias a constaté que de nombreux organes de presse étaient logés dans des sièges peu adéquats et éprouvaient de sérieux problèmes en ce qui concerne leur fonctionnement administratif. Il a également noté que peu d’organes de presse écrite respectaient le dépôt légal. De même, dans les salles de rédaction de certains médias, les responsables ne prennent pas soin d’afficher la Charte des professionnels ... Lire la suite


Politique
Jeudi 1 Août 2013 - 16:30

Dans le but de renforcer les connaissances des parlementaires congolais sur les énergies renouvelables se tient les 1er et 2 août à Brazzaville un atelier destiné à renforcer les capacités des députés dans la promotion de ces énergies pour un meilleur plaidoyer auprès des acteurs de développement et des bailleurs de fonds

 

Organisé par le ministère de l’Énergie et de l’Hydraulique en partenariat avec le Programme des Nations  unies pour le développement (Pnud) au Congo,  cet atelier national sur les énergies renouvelables  se fixe comme objectif non seulement de doter les députés de connaissances techniques sur les énergies renouvelables mais aussi de donner l’occasion à ces derniers  d’échanger des idées et des expériences sur cette problématique afin de mieux structurer leurs débats pour des actions futurs dans ce domaine.

Pour les ... Lire la suite


Politique
Jeudi 1 Août 2013 - 16:16

Devant la résistance des forces négatives après l’expiration le 1er août de son ultimatum, la Brigade spéciale d’intervention de la Monusco est appelée à passer immédiatement à l’offensive. Concrètement, il s’agira de désarmer les récalcitrants à travers des modes d’action du genre bouclages, fouilles et conduite des patrouilles intensives.

C’est jeudi  que  l’ultimatum lancé par la Monusco à l’endroit de tout porteur d’armes à feu à Goma a expiré. La mission onusienne qui a cru se servir de ce moyen de pression pour dissuader les groupes armés à déposer leurs armes devrait déchanter car l’objectif visé n’a été atteint que partiellement. La moisson récoltée dans les sites de dépôt d’armes installés, en l’occurrence les bases de la Monusco et les stations de la police et des Fard, n’aura pas été à la hauteur des ... Lire la suite


Politique
Jeudi 1 Août 2013 - 15:45

De retour à Paris après un bref séjour à Kinshasa, le président du Mouvement pour le Congo (Moco) est sur le point d’intenter une action judiciaire contre Roger Lumbala, le président du RCD/N. Ce dernier, d’après Tony Bolamba, a transgressé les lois de la République française d’où il est résident pour avoir accepté de siéger dans la rébellion du M23 en vue de combattre les institutions de son pays

Les Dépêches de Brazzaville : Votre association est en instance de porter plainte contre le président du RCD/N Roger Lumbala aujourd’hui entré en rébellion. Qu’est-ce qui peut bien motiver une telle action judiciaire?

Tony Bolamba : Roger Lumbala est résident en France et serait son citoyen. La France, berceau de droit de l’homme interdit à ses résidents et à ses compatriotes d’être membres de groupes armés ou terroristes. Le M23 fait beaucoup de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 31 Juillet 2013 - 17:33

Afin de déterminer le nombre exact des déléguées qui prendront part, du 7 au 10 août, au congrès de la nouvelle organisation des femmes du Parti congolais du travail (PCT), la direction politique a déployé des missions sur l’ensemble du territoire en vue de procéder à leur sélection

La mission de Brazzaville, conduite par le président de la fédération du PCT de la ville capitale, Gabriel Oba Apounou, a organisé le 31 juillet, au palais du Parlement, l’assemblée générale de sélection des déléguées, marquant la fin de l’opération sur l’ensemble du territoire national.

À noter que les neuf arrondissements de Brazzaville plus un district (Mbamou) comptent 290 déléguées au congrès. Il faut ajouter à ce nombre les 300 membres de la commission d’organisation du congrès constitutif qui sont d’office congressistes et viennent en majorité du ... Lire la suite


Politique
Mardi 30 Juillet 2013 - 20:15

Un délai de 48 heures prenant effet à partir du 30 juillet est imposé à toute personne détentrice d’arme à feu à Goma et dans les localités situées au nord de la ville pour s’en délester. Les récalcitrants seront considérés comme une menace imminente de violence physique contre la population civile, rapporte un communiqué de la Monusco publié mardi dans la journée

 Dépassé le 1er août,  la mission onusienne en RDC affirme qu’elle prendra, à cet effet, les mesures nécessaires, y compris le recours à la force pour désarmer toutes les personnes réfractaires à la décision. À en croire le lieutenant-général Carlos Alberto dos Santos Cruz, commandant de la Monusco, cette opération vise à imposer une zone de sécurité dans la région de Goma et Saké. Pour la première fois, a-t-il dit, les éléments de la Brigade d’intervention de la Monusco ... Lire la suite

Pages