Les Dépêches de Brazzaville



G7/Covid-19 : feu vert au FMI pour une nouvelle émission de droits de tirage spéciaux pour soutenir les pays à faible revenu


Un accord pour soutenir les pays à faible revenu

Les argentiers des pays du G7 ont donné leur accord au Fonds monétaire international (FMI), d'émettre à nouveau des tirages spéciaux, en vue d'apporter plus de liquidités pour lutter efficacement contre la Covid-19." L'accord historique conclu aujourd'hui entre les pays du G7 ouvre la voie à une action cruciale et concertée pour soutenir les pays à faible revenu du monde, en veillant à ce qu'aucun pays ne soit laissé pour compte dans la reprise économique mondiale du coronavirus", a déclaré le chancelier britannique de l'Échiquier Rishi Sunak, qui a présidé la réunion des ministres des Finances du G7. Ces derniers ont qualifié la nouvelle émission de "considérable", mais se sont abstenus de déclarer un montant. La nouvelle allocation sera "soumise à l'analyse du FMI des besoins de réserves mondiales", qui sera présentée avant tout accord formel. Cette évaluation est très attendue. "Nous attendons que le FMI évalue formellement les besoins des pays pauvres pour décider de la taille d'une émission de DTS (Doits de tirage spéciaux)", a déclaré Eric LeCompte, directeur exécutif de Jubilee USA Network, dans un communiqué. Ce consensus entre les pays du G7 ouvre la voie à un accord entre les pays du G20. 

Un accord sur l'utilisation des DTS

Parallèlement, un accord a été obtenu entre le G7 et le FMI pour améliorer la transparence et la responsabilité autour de l'utilisation des DTS et déterminer l'utilisation volontaire des DTS pour soutenir les pays à faible revenu. Le G7 a donné quitus au FMI pour définir la mise en place des DTS, sans retarder un accord sur une nouvelle allocation générale, selon le communiqué. Un consensus a été trouvé entre le G7 et les pays émergents du G20 : La nouvelle émission comprendrait environ 500 milliards de dollars de DTS. Néanmoins, les défenseurs du développement ont appelé à une émission plus importante (jusqu'à 3 billions de dollars). Les DTS ont été discutés comme l'un des outils de liquidité les plus critiques pour les pays à faible revenu dans la réponse à la pandémie de Covid19. Pour ces pays en lutte pour financer leurs réponses sanitaires et économiques, les DTS pourraient agir comme les efforts de relance déployés par les pays les plus riches au niveau national. "Nous exhortons les actionnaires du FMI à approuver le plus possible et le plus rapidement possible", a déclaré Nadia Daar, cheffe du bureau d'Oxfam International.

"Il n'y a pas de temps à perdre. Les pays à faible revenu, et même de nombreux pays à revenu intermédiaire, ont désespérément besoin de fonds pour lutter contre la Covid-19 et la dévastation économique qu'il a provoquée dans son sillage", a-t-elle ajouté. Une nouvelle allocation de DTS fournira un financement supplémentaire à ces pays et servira de répit à la crise. 


Noël Ndong