Les Dépêches de Brazzaville



Géolocalisation : l’ARPCE met en place un système d’adressage postal


L’adressage postal est un ensemble de techniques permettant l’inscription de l’indication complète et structurée sur un objet postal en vue de garantir l’identification de son destinataire et la localisation de son point de remise.

Le projet est mené par l’ARPCE et vise, entre autres, à créer une base de données d’adresses numériques dans les grandes villes congolaises afin de permettre de géo-localiser les quartiers, les zones et les adresses à partir d’un système électronique.

« La relance du projet d’adressage de qualité est une réponse aux exigences de l’Union postale universelle : un citoyen, une adresse de l’Union africaine pour soutenir le développement du commerce électronique et intra africain. Le projet permet d’améliorer les conditions de distribution des envois postaux par la création d’une base de données d’adressage numérique fiable et sécurisé », a souligné le ministre en charge des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo.

La mise en œuvre de ce projet, a indiqué le directeur général de l’ARPCE, Louis Marc Sakala, permettra de résoudre quelques difficultés techniques. Il s’agit, entre autres, de l’absence d’un système d’adressage généralisé, du manque d’un code postal, de l’inexistence d’une base de données numérisée ainsi que du besoin de faciliter la localisation des individus.

« La mise en place d’un système d’adressage de qualité constitue un levier d’attractivité à travers l’ensemble des services socio-économiques. Le projet vise à réformer les conditions de distribution des envois postaux aux niveaux national et international. Il a aussi pour but de bien assurer les services publics et privés, de faciliter le déplacement des personnes et de leurs biens, mais aussi de promouvoir le développement socio-économique du Congo grâce à une cartographie numérique des adresses », a indiqué Louis Marc Sakala.

Le projet qui s’inscrit dans la recommandation de l’Union postale universelle, à travers la dynamique « Un citoyen, une adresse », a été lancé en présence de plusieurs responsables civiles et militaires


Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

1-Léon Juste Ibombo (au centre) lors du lancement du projet/Adiac 2-Les participants suivant le lancement des travaux/Adiac