Les Dépêches de Brazzaville



Gestion durable : l’AFD envisage de lancer le Pagef II


L’annonce a été faite,  lors d’une réunion organisée par cette agence pour présenter les projets  qu’elle finance notamment dans le secteur des forêts et de l’environnement en République du Congo.

«  De 2008 à 2014, on a travaillé au sud du pays sur les plans d’aménagement forestier. Pour la partie suivante qui prendra fin en 2020, nous avons prévu de changer d’échelle en nous intéressant à  l’ensemble du pays. Outre l’aménagement forestier,  nous allons promouvoir la conservation de la biodiversité, les aspects sociaux de l’aménagement ainsi que les activités de développement  des populations  locales et autochtones», Baptiste Marquant, présentant le bilan des activités exécutées et celles en cours.

Le Pagef II sera  mis en œuvre conjointement avec les organisations non gouvernementales internationales et le secteur privé en partenariat avec l’Etat congolais.

Notons que dans le cadre de la lutte contre la déforestation (Redd), cette Agence contribue au fonds de partenariat pour le carbone forestier. Elle a octroyé par exemple entre 2010 et 2011, deux subventions d’un montant total de 5, 6 milliards de FCFA pour financer le programme de mise à disposition des données satellitaires pour le suivi du couvert forestier d’Afrique centrale. Un appui à la mise en œuvre de l’APV-Flegt  Congo est prévu.

Outre le secteur de la forêt, l’AFD intervient aussi dans ce pays, dans les secteurs de l’eau, l’électricité, la gestion des déchets, la santé et les infrastructures. Elle finance actuellement à hauteur de 4 milliards de FCFA, un projet d’appui à la refondation du système d’éducation et de formation.

Dans le secteur des microfinances par contre, l’AFD propose un mécanisme  de garanties des crédits des banques de la place aux investisseurs du secteur privé.

C’est depuis 1960 que l’AFD accompagne le gouvernement congolais à relever les défis liés à son développement. Toutes ces interventions sont en forme soit de prêt soit de subvention.


lopelle Mboussa Gassia