Les Dépêches de Brazzaville



Législatives et locales 2022 : la CEEAC témoigne du bon déroulement du processus préélectoral


La CEEAC, conformément à ses prérogatives, a voulu se rassurer auprès du Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo du niveau d’avancement du processus préélectoral, à un mois et demi des échéances législatives et locales de juillet.

« Avec le commissaire général du Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo, nous avions débattu des élections législatives et locales qui profilent au Congo. Nous avions voulu nous enquérir de l’état d’avancement des préparatifs en cours, mais aussi du climat et de l’ambiance qui prévalent à l’orée de ces échéances électorales », a indiqué Bangaral Banté.

A cet effet, Marius Mouambénga lui a briefé avec détails toutes les étapes qui accompagnent le processus préélectoral depuis son commencement à ce jour. En gros, le commissaire général du Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo a souligné à la délégation de la CEEAC que le processus préélectoral suit son cours normalement et sans heurts. Il leur a précisé, en plus, qu’à ce jour, l’heure est à la campagne de dépôt de candidatures.

« D’après le Comité de suivi, qui suit attentivement son évolution, le processus préélectoral se déroule normalement et sans ambages, et nous en sommes satisfaits. Pour ces élections, la CEEAC va déployer une vingtaine d’observateurs électoraux à travers le Congo, pour suivre le déroulement du vote, comme elle l’avait fait lors de l’élection présidentielle de 2021 », a renchéri Mangaral Banté.

Le Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo a, entre autres, missions de veiller au bon déroulement du scrutin. Lors de l’élection présidentielle de 2016, elle avait déployé 362 observateurs électoraux sur le terrain. Elle a joué aussi un rôle remarquable lors de la présidentielle de l’année dernière.


Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Marius Mouambenga échangeant avec la délégation de la CEEAC/ Adiac