Les Dépêches de Brazzaville



Présidentielle 2021 : le GRACE se lance dans une campagne de proximité


« Denis Sassou N’Guesso est le candidat de la paix au Congo, car sans la paix rien n’est possible », a-t-elle lancé au quartier la Poudrière à Moungali, quatrième arrondissement de Brazzaville.

De leur côté, les femmes de ce quartier ont déclaré que « Bélinda Ayessa vient de nous donner un tonus et nous ne pouvons qu’adhérer à ce qu’elle nous a dit. Nous avons une ferme assurance que ce qu’elle vient de poser comme acte ne va pas s’arrêter là. Elle vient de faire du porte à porte chose qu’on a jamais vécu à la Poudrière, nous la félicitons. Comme nous avons besoin de la paix, rien que la paix, nous allons voter Denis Sassou N’Guesso ».   

La présidente du GRACE s’est également rendue au quartier Mayanga dans le huitième arrondissement Madibou. Après s’être entretenue avec le chef du quartier 805 Emmanuel Bounzeki, Bélinda Ayessa a échangé avec des vendeurs du marché Miambanzila sur le projet de société du candidat Denis Sassou N’Guesso. « Je vous félicite vous femmes qui vendez dans les marchés, car sans vous on ne peut pas manger. Vous avez toutes l’âge de voter. Le 21 mars, allez voter Denis Sassou N’Guesso », a-t-elle indiqué.

Les maraîchers du groupement Jean François Mahouna, établis en 1996 au quartier Agri Congo se sont réjouis de la visite de la présidente du GRACE. « Nous sommes satisfaits et allons voter pour notre candidat Denis Sassou N’Guesso. C’est lui qui avait remis ce pays entre les mains de Dieu. L’agriculture est la priorité des priorités, c’est donc un grand défi à relever. Nous le soutenons et le voterons afin qu'il puisse encore faire mieux », ont-ils signifié.

Les membres de l'association des sapeurs n’ont pas été en marge de cette campagne de proximité. La présidente du GRACE accompagnée du vice-président de cette association, Claude Ayessa, ont rencontré ces derniers au légendaire bar « La détente » à Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville.

« J’ai voulu vous rencontrer, parce que vous êtes les vrais ambassadeurs de la culture du Congo ; parce que la sapologie a traversé les frontières. Dans le projet de société du président de la République il y a une vision sur la culture dans les cinq ans à venir », a souligné Bélinda Ayessa.

« La culture c’est notre identité, c’est notre façon de vivre », a-t-elle renchéri citant un extrait du volet culturel du projet de société du candidat Denis Sassou N'Guesso.

« Nous irons tous le 21 mars voter Denis Sassou N’Guesso. Il est un homme d’expérience, c’est le père de la jeunesse congolaise. Nous sapeurs avions dit non au repli identitaire. Nous sommes Congolais et nous avons besoin de celui qui vient équilibrer et non vouloir se cramponner dans un coin donné », ont-ils dit.


Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : la présidente du GRACE, Bélinda Ayessa au marché Miambanzila (crédit photo/ DR) Photo 2 : la présidente du GRACE en pleine campagne de proximité (crédit photo/ DR)