Opinion

  • Éditorial

Retour

Mardi 16 Juillet 2019 - 18:08

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Alors que se met en place le programme d'appui négocié par le Congo avec la communauté internationale, l'on ne saurait trop conseiller à ceux qui doutaient jusqu'à présent de l'issue positive des discussions engagées dans ce but avec le FMI de revoir leur stratégie qui reposait jusqu'à présent sur le placement de leurs actifs à l'étranger. En investissant dans leur pays tout ou partie de ces actifs, ils se mettraient, en effet, à l'abri des investigations qui accompagneront inévitablement le déblocage des aides programmées dans le cadre de cet accord, mais aussi et surtout ils contribueraient fortement à la relance de l'économie nationale avec tous les avantages qui en résulteront inévitablement pour eux.

D'aucuns diront qu'un tel conseil relève de l'utopie, de l'illusion, du rêve, qu'il sera donc peu entendu. Mais une écoute attentive de ce qui se dit dans les milieux où s'organise maintenant la concrétisation du programme adopté le 12 juillet par le Conseil d'administration du FMI confirme que telles actions renforceraient la confiance de la communauté financière internationale dont bénéficie désormais notre pays, convaincraient les investisseurs étrangers de contribuer au rebond économique qui se prépare, rassureraient le peuple congolais lui-même qui a mal vécu la fuite des capitaux générée par les crises de ces dernières années.

Ajoutons à ce qui précède et pour faire bonne mesure que leur retour mettrait aussi un terme aux campagnes de dénigrement des autorités congolaises que mènent depuis l'étranger les opposants radicaux et qui sont complaisamment relayées par de grands médias écrits ou audiovisuels. Sans doute ne les feraient-elles pas taire en quelques jours, en quelques mois, mais à terme plus ou moins rapproché il corrigerait pour une large part l'image négative qui nous a fait tant de mal ces dernières années et qui a dissuadé nombre d'investisseurs de miser sur l'émergence pourtant certaine du Congo.

Tirer le meilleur parti de l'accord historique que nous venons de conclure avec le FMI est un impératif catégorique pour chacun de nous, qu’il soit petit ou grand, riche ou pauvre ! 

 

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 19/9/2019 | Formation
▶ 19/9/2019 | Immigration
▶ 18/9/2019 | Rigueur !
▶ 17/9/2019 | Brut
▶ 15/9/2019 | Appels perdus
▶ 13/9/2019 | Start-up
▶ 13/9/2019 | Education
▶ 12/9/2019 | Volonté
▶ 11/9/2019 | Investir
▶ 10/9/2019 | Regards