Enquêtes


Enquêtes
Jeudi 30 Septembre 2021 - 19:00

Dénommé e-DDEC, le logiciel a été lancé officiellement, le 30 septembre à Brazzaville, par la Direction diocésaine de l’Ecole catholique (DDEC), sous l’égide de l’archevêque de Brazzaville, Mgr Anatole Milandou, en présence des représentants des ministères en charge des enseignements.

La plate-forme e-DDEC est initiée par la direction diocésaine de l’Ecole catholique avec l’appui technique de l’opérateur public des télécommunications, Congo télécom, ainsi que de bien d’autres partenaires. Elle vise la gestion en réseau et digitalisée des systèmes et programmes éducatifs au sein des écoles générales et techniques d’obédience catholique, relevant de l’archidiocèse de Brazzaville qui s’étend de Goma Tsé-tsé à Inoni Falaise.

D’après le révérend père Crépin Ghyscard Gandou D’Isseret, directeur diocésain de l’école catholique, ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 3 Juillet 2021 - 15:56

Les bronzes du Bénin comptent parmi les joyaux du Musée ethnologique de Berlin. Il s'agit de plaques de métal et de sculptures des XVIe au XVIIIe siècles, qui décoraient autrefois le Palais du royaume. Ils ne seront peut-être plus jamais exposés dans un musée allemand, car ils seront restitués au Bénin.

Après des années de négociations, l'Allemagne a annoncé qu'elle va commencer, en 2022, à restituer ces bronzes, pillés pendant l'ère coloniale. Cette initiative s'inscrit dans une série de mesures prises récemment par l'Allemagne pour tenter de se confronter aux crimes de la période coloniale, comme la reconnaissance officielle récente du génocide en Namibie. "Je pense que tous les pans de la société prennent de plus en plus conscience que l'Allemagne a également une histoire coloniale", a déclaré Hermann Parzinger, président de la Fondation du patrimoine ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 2 Décembre 2020 - 16:52

La subvention octroyée par l’Union européenne (UE), dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED), servira au financement des travaux de réhabilitation et d’extension des systèmes de collecte et de gestion des eaux pluviales, ainsi que la mise en place des dispositifs de lutte contre les érosions dans les villes de Nkayi (Bouenza) et d’Owando (Cuvette).

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme « villes résilientes », a fait l’objet d’une convention de financement d’un montant de 13 milliards FCFA signée le 2 décembre à Brazzaville, entre les ministres des Finances et du Budget, de l’Aménagement du territoire, l’ambassadeur de France au Congo et le directeur de l’Agence française de développement.

Cette action répond d’après l’ambassadeur de l’UE, aux préoccupations des habitants confrontés au quotidien à des ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 15 Octobre 2020 - 12:30

Le 27 octobre 2020, Brazzaville célèbre les 80 ans du Manifeste de Brazzaville qui créa le Conseil de Défense de l’Empire, premier organe de gouvernement de la France Libre.

Pendant trois jours, du 27 au 29 octobre 2020, des manifestations organisées par la République du Congo en partenariat avec l’ambassade de France au Congo et la Fondation Charles de Gaulle, retraceront les moments forts de cette histoire qui a marqué un tournant dans l’organisation de la France Libre. Retrouvez ici les articles et documents relatifs à ces événements.


Enquêtes
Dimanche 16 Août 2020 - 14:22

Décès de Jean-Marie Defossez, président de l’aéro-club de Pointe-Noire, et de Jean-François Igougne dans un crash d’ULM. Deux Français, Congolais de cœur, soudainement disparus.

Le ciel s’est assombri au-dessus de l’aéroclub de Pointe Noire.  Le jeudi 6 août, à quelques milliers de kilomètres de la ville océane, dans le département français des Alpes de Provence, Jean Marie Dufossez et Jean François Igougne décollent de Fréjus en ULM [Aéronef ultra léger motorisé] à destination du « Mas des Grailles », là où un ami, pilote lui aussi, à aménager une piste d’atterrissage. Ce sera le dernier vol pour Jean-Marie et Jean-François, victimes d’un dramatique crash au moment d’atterrir, un vol qui les conduira au royaume des cieux.  

Jean-Marie, français et résident de Pointe-Noire depuis 1975, était l’encyclopédie vivante de l’aéroclub ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 2 Avril 2020 - 17:30

Des voix s'élèvent contre le projet pilote de vaccin antipaludique de GlaxoSmithKline en cours en Afrique. En cause son ''efficacité et l'absence de consentement ''.

GlaxoSmithKline, l'un des géants de l'industrie pharmaceutique, développe des essais cliniques pour réduire de 40% le risque de contracter le paludisme chez les enfants. Une première au monde. Mais ce projet pilote qui se déroule au Ghana, au Kenya et au Malawi, sous la coordination de l'Organisation mondiale de la santé (Oms) est contesté. En cas de succès, le RTS pourrait être déployé à l'échelle mondiale pour lutter contre le Plasmodium falciparum, le parasite du paludisme le plus mortel en Afrique.

Les essais suggèrent qu'il ne fournit qu'une protection partielle contre le paludisme (4 cas sur 10). Le pilote fait face à des défis, notamment le mouvement anti-vaccination et des affirmations de ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 18 Février 2020 - 16:47

Avec l’apparition progressive de la 5G, une technologie qui utilise un cryptage 256 bits assurant un niveau d’anonymat et de protection de la vie privée jamais atteint dans les réseaux de communications mobiles, les forces de l’ordre seront confrontées à de nouveaux défis.

Le cryptage du numéro IMSI (International Mobile Subscriber Identity) au sein des réseaux 5G illustre la manière dont les normes de protection de la vie privée ont été renforcées. Avec ce système, "les autorités chargées d’assurer la sécurité ne s[er]ont plus en mesure de localiser ou d’identifier les dispositifs mobiles", souligne Europol. La Commission européenne, Europol et les forces de l’ordre des États membres de l'Union européenne (UE) travaillent de concert pour identifier les moyens appropriés de préserver des possibilités légales d’intercepter des échanges dans le ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 21 Août 2019 - 16:36

L’association sans but lucratif Médias pour la transparence (MPT-ASBL) appelle les nouveaux présidents des deux chambres du Parlement disposant chacune d’une Cellule de gestion des projets et des marchés publics (CGPMP) à ne plus se réfugier derrière les dispositions de l’article 100 de la Constitution pour couvrir l’opacité de la gestion des fonds publics mis à leur disposition.

 

L'association MPT-ASBL engagée dans la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption a affirmé avoir pris connaissance des rapports d’audits des marchés publics pour les exercices budgétaires 2011, 2012 et 2013 commandités par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) et publiés sur son site internet. Cette ASBL dit saluer cet exercice qui consiste à évaluer le niveau de conformité de l’application des règles et procédures de passation ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 17 Juin 2019 - 12:10

Le continent est devenu un terreau fertile pour le terrorisme. Une grande partie de pays a été victime d'attaques ces dernières années. Au même moment, l'Afrique a enregistré des investissements records dans le secteur touristique mais le climat sécuritaire hypothèque l’avenir d’un secteur en plein essor.

Malgré une part marginale dans le tourisme mondial, l’Afrique attire de plus en plus de visiteurs. Ils étaient soixante-sept millions en 2018. C'est la deuxième région du monde où le nombre de touristes a le plus augmenté, après l’Asie. Les destinations les plus en vue  sont le Maroc, l’Egypte ou l’Afrique du Sud, mais les pays comme le Rwanda, le Bénin ou la Tanzanie développent de véritables politiques touristiques. La contribution du tourisme au produit intérieur brut (PIB) du continent devrait passer de 108,0 milliards  (7,1% du PIB) en ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 11 Mars 2019 - 12:45

Pour la première fois depuis dix ans, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié des estimations sur les produits médicaux de qualité inférieure, faussement étiquetés, falsifiés ou contrefaits dans les pays en développement, ainsi que leurs conséquences sociales.

L’OMS reconnaît qu’il s’agit d’un problème majeur pour les systèmes de santé des pays en développement. En effet, un traitement sur dix commercialisés dans ces pays ne respecte pas les normes ou est un faux médicament.

Le résultat est terrifiant, car de plus en plus de malades exposés à ces faux traitements voient leur état de santé se dégrader, à moins qu'ils ne décèdent.  « Cela signifie que les gens prennent des médicaments qui ne traitent pas ou ne préviennent pas la maladie », déplore le rapport, qui dénonce un gaspillage d'argent pour ceux qui achètent ces ... Lire la suite

Pages