Humeur


Humeur
Lundi 15 Avril 2024 - 16:37

L’observation attentive des petites activités productrices d’emplois dans de nombreux centres urbains et semi-urbains montre que le secteur informel est l’un des maillons incontestables dans le processus de la recherche par des jeunes d’une situation intermédiaire de leur première insertion socio-économique. Car ce secteur leur permet de vite sortir de la dépendance économique et financière auprès des parents. Mais le vrai problème, c’est celui de la conclusion des contrats qui n’existent presque pas.     

Que l’on veuille ou non, l’informel s’impose comme un secteur vital qui permet aux nombreux jeunes de s’auto-prendre en charge. Mais la façon dont ils ... Lire la suite


Humeur
Samedi 6 Avril 2024 - 19:39

Le comportement de la jeunesse ces derniers temps fait tout de suite croire que le premier milieu social de l’éducation qui est la famille y compris les seconds, c’est-à-dire l’école et l’église, sont démissionnaires. Ces trois milieux de façonnement social de l’enfance ne jouent plus pleinement leurs différents rôles respectifs. On constate bien un laxisme social qui s’apparente bel et bien à une démission. 

On a comme l’impression que plus nos campagnes se modernisent et s’urbanisent, une régression sociale s’installe en matière d’éducation car cette jeunesse déviante a totalement foulé au pied toutes les bonnes orientations reçues de la famille, de ... Lire la suite


Humeur
Lundi 1 Avril 2024 - 19:47

La prolifération sur l’étendue du territoire national des sectes religieuses a un impact négatif au sein de la population. Ces sectes, au lieu de moraliser et de conscientiser leurs adeptes, sont passées maîtresses dans des prophéties de toute nature, prédisant toujours pour ces derniers un avenir incertain. Ce qui crée une grosse peur dans l’opinion.

Les prophéties tournent souvent autour des cas de sorcellerie, de faux mariages, de situations inconfortables, des échecs sociaux, … Tout cela crée un trouble dans l’imaginaire collectif car, rares sont ces sectes religieuses qui rassurent actuellement. Ce sombre tableau, on ne le dira jamais assez, suscite des ... Lire la suite


Humeur
Samedi 23 Mars 2024 - 18:43

S’il s’agit de dire des choses de façon crue, l’école aujourd’hui continue d’être dispensée théoriquement, s’écartant de plus en plus des opportunités d’emploi offertes par la donne actuelle. L’école fabrique des théoriciens ayant pour unique débouchée la Fonction publique, pendant que la réalité a complètement changé.

En gros, si l’école ne s’arrime pas avec les exigences actuelles, elle continuera de former des jeunes chômeurs car la Fonction publique n’est plus capable de recruter tous ces finalistes des facultés et instituts théoriques. De plus en plus, l’on parle de l’école de formation dans des métiers divers qui sont pour de nombreux ... Lire la suite


Humeur
Samedi 16 Mars 2024 - 17:14

Sauf dans certains cas, des logeurs d’aujourd’hui ont été à un moment donné de leur vie des locataires. Mais le constat qui se fait aujourd’hui est que nombreux d’entre eux narguent sans merci leurs locataires sans aucun sentiment de sympathie ou d’altruisme.

Constatez avec nous que la trajectoire est la plus souvent construite comme suit : logé-logé-locataire-locataire-propriétaire d’un loyer. Cela revient à dire qu’au commencement, on est soit sous logé par un parent ou un ami, ensuite, on décide de le quitter pour aller louer et enfin si l’on s’arme de certaines potentialités socio-matérielles, l’on peut devenir ipso facto aussi propriétaire d’une ... Lire la suite


Humeur
Samedi 9 Mars 2024 - 17:20

Loin de nous l’idée de nous attaquer aux nombreuses organisations juvéniles qui naissent ici et là sur toute l’étendue du territoire national, nous constatons simplement que celles-ci n’ont jamais proposé des pistes de sortie concrètes depuis que le phénomène « Koulouna » ou « bébés noirs » a malheureusement vu le jour dans le pays.

Pourtant ces organisations juvéniles devraient en réalité être l’interface entre ces jeunes déviants et la société en général. Des jeunes organisés ont plus d’atouts pour imaginer des méthodes et stratagèmes pour que très rapidement le pays sorte de ce fléau qui tend à devenir un phénomène qui risque de pénétrer ... Lire la suite


Humeur
Samedi 2 Mars 2024 - 22:40

La solidarité africaine qui a existé dans les campagnes, il y a de cela près d’une cinquantaine d’années, est en train de disparaître considérablement avec l’urbanisation. En d’autres termes, la ville a tué la famille élargie, fruit de la solidarité agissante.

Si hier l’altruisme et l’entraide étaient de véritables ciments de la parenté socio-consanguine africaine, aujourd’hui tout cela s’est étiolé au profit de la famille nucléaire restreinte en ville. La modernité qui accompagne la forte urbanisation a causé une dilatation de la solidarité. Et cela est vécu presque dans toutes les familles dans nos villes. On note qu’à cause de la disparition de cette ... Lire la suite


Humeur
Samedi 24 Février 2024 - 19:14

On ne le dira jamais assez, nos villes sont très sales comme si leur embellissement n’a jamais été une préoccupation de leurs gestionnaires.

Vu le nombre d’habitants dans une ville quelle qu’elle soit, cela appelle à tout moment les travaux de propreté, la création des espaces verts et jardins publics, son électrification tous azimuts, l’entretien permanent des voiries urbaines pour promouvoir le cadre de vie, ... C’est aussi soutenir constamment le dynamisme de la ville tout en maintenant ses services de proximité. Mais nous ne pensons à rendre nos villes propres qu’à la veille d’une visite programmée d’une autorité politico-administrative. Cela n’honore pas ... Lire la suite


Humeur
Samedi 17 Février 2024 - 18:10

Ce qui se passe dans le commerce au Congo donne l’impression d’une situation qui n’admet aucune règle, alors qu’il fut un temps où les balances étaient exigées et imposées à tout vendeur pour, d’une part, minimiser les coûts des marchandises et, d’autre part, garantir leur poids réel.

Des prix étaient homologués et des contrôles commerciaux étaient fréquents. Mais aujourd’hui, tout ceci a baissé d’ampleur. Des marchandises et denrées alimentaires sont vendues chers du jour au jour, et c’est le panier de la ménagère qui paie le lourd tribut. Et comme les balances ont radicalement disparu, il y a une vraie spéculation des prix des denrées.

 Non seulement ... Lire la suite


Humeur
Samedi 10 Février 2024 - 18:17

Ce qui s’est passé il y a quelques jours au lycée technique 5-février, à Brazzaville, doit interpeler toutes les structures nationales en charge des questions de la jeunesse, en commençant par les ministères de l’éducation nationale, de la jeunesse et toutes les autres organisations nationales œuvrant dans la moralisation et la conscientisation des citoyens.

En clair, on peut dire que les symboles ou emblèmes nationaux sont des « valeurs » qui incarnent toute une nation et doivent être respectées par tous. Si depuis lors les élèves du lycée 5-février sont devenus tristement célèbres à cause de la violence en milieu scolaire, ils ont poussé aujourd’hui le ... Lire la suite