Économie


Économie
Lundi 26 Juillet 2021 - 18:00

L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) a mis en demeure, lundi à Brazzaville, les deux principaux opérateurs de téléphonie mobile. Ces derniers sont appelés à se conformer à la réglementation en vigueur en matière d’identification des abonnés, en corrigeant leur base de données et s’assurer que les abonnés sont bien reconnus avec des identités fiables, sans quoi des sanctions lourdes pourraient intervenir au terme d’une nouvelle enquête.

La sommation du régulateur d’un délai d’un mois fait suite à une enquête réalisée  du 18 mai au 30 juin 2021 à Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie et Ouesso, ayant relevé des délits graves des opérateurs et leurs distributeurs ou revendeurs sur la vente des cartes SIM pré-activées et sans identification préalable des abonnés.

« Le constat est alarmant parce que sur les ... Lire la suite


Économie
Lundi 26 Juillet 2021 - 16:38

Le conseil de l’Ordre national des experts-comptables du Congo (ONECC) poursuit ses efforts en vue d’assainir l’exercice de la profession au niveau national. L’ONECC entend créer un observatoire et conduire des enquêtes au sein des cabinets d’expertise comptable et de l’administration publique pour détecter des experts illégaux. 

L’exercice de la profession d’expertise comptable est strictement encadré en République du Congo, à travers une loi de 2013 instituant l’Ordre national des experts comptables. Le bureau du conseil de l’ordre a finalement été mis en place en décembre 2019, en charge de veiller au respect des principes de moralité, de probité, de dévouement et de toutes les règles déontologiques applicables à la corporation.

Mais depuis son installation, le conseil de l’ONECC fait face à la défiance de certaines sociétés d’expertise ... Lire la suite


Économie
Lundi 26 Juillet 2021 - 15:30

Pour régulariser la situation salariale des agents, la Société des postes et de l'épargne du Congo (Sopéco) devrait mobiliser près de 39 millions FCFA en recourant aux recettes postales qui malheureusement ne représentent que des sommes dérisoires.

Le point a été une fois de plus évoqué au cours de la récente réunion des membres du comité de gestion de la Sopéco présidée par le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique, Léon Juste Ibombo. En effet, les fonds à mobiliser devront permettre l’amélioration de la situation des agents de ladite entreprise qui connaissent des difficultés financières dues au retard accumulé de paiement de salaire.

Lors de cette rencontre, la question sur la paie des retraités, l'évaluation des encaissements et des dépenses des mois de juin et juillet de l'année en cours, les créances des loyers ... Lire la suite


Économie
Samedi 24 Juillet 2021 - 17:00

La journée africaine des mers et des océans est célébrée le 25 juillet de chaque année. Elle se tient depuis deux ans dans un contexte particulier marqué par la Covid-19 qui impacte l’action des gens de mer au point de souligner la nécessité de réviser le code de la marine marchande de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

 

Cette journée est commémorée depuis l’adoption en 2014 par l’Union africaine (UA) de la stratégie maritime africaine intégrée sur les mers et les océans (AIM 2050).

Depuis plus d’une année et demie, malgré la rudesse de la pandémie du coronavirus et ses corolaires, les gens de mer et les services de transport maritime ont tenu mordicus à maintenir le commerce mondial témoignant ainsi leur rôle proéminent dans les échanges économiques.

Les chaînes d’approvisionnement dans le monde entier ne ... Lire la suite


Économie
Samedi 24 Juillet 2021 - 13:00

Le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo, a annoncé, le 23 juillet, que les sites de Nkouo et d’Imvouba, dans le département du Pool, vont être rénovés et structurés grâce à un financement du Fonds koweitien.

La réhabilitation des villages agricoles, tombés en faillite à cause du manque de financement et des difficultés de gestion, figure parmi les politiques prioritaires du nouveau ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Il a dévoilé l’ambition du gouvernement pour booster l'agriculture au cours des prochaines années, lors d’un point de presse ce vendredi, à Brazzaville.

Le ministre a indiqué que la réhabilitation des villages agricoles offre la possibilité d’une nouvelle forme de gestion qui sera assurée par les producteurs eux-mêmes. Les exploitants vont louer les domaines appartenant à ... Lire la suite


Économie
Samedi 24 Juillet 2021 - 14:48

Publié officiellement le 23 juillet à 9 heures à la salle des banquets du Palais du peuple, le rapport du Réseau des parlementaires africains contre la corruption en RDC (Apnac-RDC) révèle une véritable hémorragie financière. Outre les milliards de dollars de manque-à-gagner évoqués en titre, il y a aussi la spoliation d’une cinquantaine de terrains appartenant à l’État RD-congolais.  

Entre janvier et décembre 2020, le rapport de l’Apnac-RDC confirme un manque-à-gagner de 7,9 milliards de dollars américains à la suite des faits de corruption. Par ailleurs, il faut noter aussi une montée en puissance plutôt inquiétante du phénomène de spoliation des terrains de l’État, avec une estimation de plus de 150 sites concernés au cours de l’exercice passé. L’Apnac-RDC a constitué les chiffres sur la base des dénonciations téléphoniques faites via son ... Lire la suite


Économie
Jeudi 22 Juillet 2021 - 20:07

L’objet des négociations est d’assurer une baisse effective des prix de billets à l’intérieur de la République démocratique du Congo. Pour les transporteurs aériens, il est important de discuter sur les préalables avant d’envisager toute révision à la baisse. Beaucoup parmi les voyageurs ne s’expliquent pas le fait que certaines destinations étrangères reviennent moins cher que les vols à l’interne. Les analystes les plus critiques parlent d’une dérèglementation tarifaire sauvage.

Au fil des années, le transport aérien à l’intérieur du vaste territoire national est devenu hors de portée pour le citoyen lambda. La rareté des avions assurant les liaisons domestiques a exercé et continue d’exercer une forte pression sur le coût du billet. Pour ramener la sérénité dans le secteur, le gouvernement entame des discussions avec tous les intervenants. ... Lire la suite


Économie
Jeudi 22 Juillet 2021 - 17:34

Créé en octobre 2018, le Centre national d’informations économiques et de conseils en gestion (CNIECG) œuvre pour l’amélioration du climat des affaires et le soutien au secteur privé local. Mais la tutelle lui réclame davantage d’efficacité afin d’atteindre l’objectif de stimulation des secteurs hors pétrole.

Né des cendres du Centre national de gestion, le CNIECG continue sa montée en puissance, avec l’installation des organes statutaires. La désignation des quinze membres censés composer le comité de direction est en cours, de même qu’un plan de renforcement des capacités des cadres internes pour combler le déficit du personnel qualifié.

L’état des lieux de la structure étatique a été dressé, le 21 juillet, au cours d’une séance de travail entre les dirigeants du CNIECG et la ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 22 Juillet 2021 - 13:19

Le directeur général de Perenco-Congo, Benoît de la Fouchardière, a fait état des activités de la compagnie pétrolière et du projet d’une hausse de la production, le 21 juillet, lors d’une rencontre avec le ministre des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua.

Présente en République du Congo depuis 20 ans, la compagnie pétrolière française Perenco produit actuellement 15000 barils/jour. La rencontre avec le ministre de tutelle s’inscrit dans l’agenda du gouvernement congolais qui veut booster la production nationale du pétrole, une production stagnant à 270000 b/j.

« Je suis venu faire le point sur les activités pétrolières du groupe Perenco aujourd’hui au Congo et les projets à venir. C’était un point très important de notre réunion, puisque nous avons regardé permis par permis ce qui est possible de faire aujourd’hui et dans l’avenir, la vision ... Lire la suite


Économie
Mercredi 21 Juillet 2021 - 16:15

Les entreprises locales craignent le retour des contrôles fiscaux répétés, des pénalités dues au retard de paiement et des tracasseries multiples, alors qu’elles en étaient épargnées dans un passé récent.

Les activités productives et le commerce tournent toujours au ralenti, en raison de la persistance de la crise sanitaire en République du Congo et à l’extérieur. Les mesures restrictives prises depuis l’an dernier par le gouvernement congolais pour stopper la propagation de la pandémie de Covid-19 ont accentué les difficultés des entreprises qui peinent à faire face à leurs obligations fiscales.

En plus de l’angoisse liée à la baisse des affaires, les opérateurs économiques doivent aussi parlementer avec les agents de contrôle fiscal. Ces derniers ont repris du service depuis le retrait des mesures fiscales transitoires d’accompagnement des ... Lire la suite

Pages